-50%
Le deal à ne pas rater :
Les baskets Nike Air Max 200 en promotion
63 € 125 €
Voir le deal

Partagez
 

 Briana Baker - Agent de l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Méca-humain
Briana Baker
Humain
Ϟ Mensonges proférés : 12
Ϟ Richesses amassées : 18
Ϟ Epitaphe : 06/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Solanum ;
Ϟ Crédits : Aucun ;
Ϟ Gagne-pain : Secrétaire au Parlement (officiel)/Espionne et assassin chez Pinxit Industries
Ϟ Liens utiles : Qui suis-je
Que fais-je
Que sais-je de vous

Briana Baker

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Briana Baker - Agent de l'ombre Left_bar_bleue150/3000Briana Baker - Agent de l'ombre Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 14:34

Briana Baker

Pinxit ind. - Dossier confidentiel
Informations sur l'agent Baker

Famille Ϟ

Timothy Baker – géniteur – 22.02.1978-15.09.2025 (disp.), Glasgow
Banquier chez RBC jusqu'au krach de 2015. Banquier chez NBN Glasgow jusqu'au krach de 2025. Issu d'une famille pauvre aux alentours de Glasgow.
Note du Dr Kelley : l'agent Baker n'a aucun souvenir de son père.

Amy Baker-Lewis – génitrice – 03.05.1980-22.10.2057, Glasgow
Enseignante à la Craigton primary school de Glasgow jusqu'en 2049.
Issue d'une famille d'enseignants dans les quartiers pauvres de Glasgow.

Alexander Baker – frère aîné – 25.05.2008-22.07.2038, Glasgow
Enfant prometteur. A abandonné les études pour subvenir aux besoins de sa famille. Marié en 2032 à Mme Judith Strew (27.10.2010), géniteur de Mina Baker (15.07.2035-08.01.2038 (disp.)). Divorcé en avril 2038.

Kyle Baker – frère aîné – 21.09.2010-15.09.2038, Glasgow
Pas d'emploi stable. Connu des services de police locaux comme appartenant à plusieurs groupes de trafiquants. Participation à des mouvements violents, bagarres comme carnages. Interné plusieurs fois en psychiatrie par son frère aîné.

John Tyler – mari – 05.07.2016-01.10.2051, Edimbourg
Etudes de journalisme à l'Université d'Edimbourg. Embauché par le T.IM.E.S (nouveau journal très en vogue et controversé) comme journaliste d'inverstigation. Travaillait en particulier sur les liens entre les dirigeants de Pinxit et des méfaits commis dans la basse-ville.
Issu d'une famille assez aisée à Edimbourg. Marié à l'agent Baker en 2044, divorcé en 2051.

Mathilda Tyler – fille – 24.09.2045, Edimbourg
Etudes de lettres à l'Université d'Edimboug. En stage à la bibliothèque de Stockbridge. Sa surveillance par l'agent Kaines s'est arrêtée en octobre 2066.
Note du Dr Kelley : l'agent Baker ayant démontré d'une certaine sensibilité au moment de mettre à mort sa fille, il a été décidé qu'elle resterait en vie. Il paraît néanmoins essentiel que l'agent Baker ne rentre plus jamais en contact avec Mathilda, au risque de se voir à nouveau détourner de son travail.

Niveau de vie Ϟ
Note du Dr Kelley : l'agent Baker est fortement attirée par le luxe et le confort. Il nous a semblé primordial, pour ne pas risquer de la voir se retourner contre nos services, de maintenir son niveau de vie à celui d'une femme aisée de la bourgeoisie. Elle ne doit rien pouvoir se refuser. Il est cependant fortement déconseillé de la laisser négocier son salaire à la hausse, car elle pourrait alors s'estimer en droit de succéder à ses supérieurs.

Emploi et études Ϟ
Equivalence du diplôme de secrétaire juridique obtenu au sein de Pinxit Industries en automne 2042.
Officiellement embauchée comme secrétaire au Parlement au printemps 2043.
Travaillait officieusement pour l'agent Hedford depuis 2040. Période de formation à l'espionnage chez Pinxit Industries de l'hiver 2042 à l'hiver 2043. Embauchée comme agent secret au printemps 2043 pour le compte de Pinxit Industries et, le cas échéant et en accord avec les ententes passées, pour le compte de tout partenaire appartenant au Conglomérat et ayant rempli la demande associée validée par le Conseil.

Résidence Ϟ
Oldtown, zone excentrée à la limite du quartier de Newtown.


Capacités

Pouvoirs Ϟ Aucun pouvoir connu à ce jour.

Améliorations Ϟ
Note du Dr Kelley : l'agent ayant un excellent potentiel, il est nécessaire d'investir pour elle toutes les améliorations qu'elle demandera, y compris les plus excentriques. Le seul intérêt qu'elle éprouve à travailler pour nous dépend aussi de l'apparence qu'elle peut y gagner.

2042 : remplacement de la prothèse bas de gamme du bras gauche par un système plus esthétique, rapide et résistant, avec possibilité d'insérer une lame de rasoir et des aiguilles dans le poignet.

2043 : Reformation de la dentition. Implantation de chair artificielle et traitement rajeunissant de la peau. Pupilles vertes avec vision infrarouge. Remplacement d'une partie du poumon droit et implantation d'un nouveau foie. Légère amélioration des capacités musculaires.

2045 : Prise de boosters ralentissant le vieillissement de la peau, et améliorant les capacités auditives.

2047 : Ajouts de systèmes d'enregistrement sonores et visuels dans la boite crânienne, au niveau des tempes.

2051 : Remplacement du bras gauche pour un modèle plus souple et performant. Remplacement de la côte gauche pour pouvoir y insérer une arme blanche. Remplacement de l'index droit avec possibilité de le recharger en substances neurotoxiques. Remplacement du majeur droit avec possibilité de le recharger en air comprimé pour dégâts à proximité.

2052 : Prise de boosters allongeant les jambes, élargissant les hanches et la poitrine. Pupilles à couleur modifiable sur base brun foncé. Remplacement des pieds avec possibilité d'adhésion sur surfaces verticales. Implants capillaires. Suppression des organes de reproduction. Implants de glandes buccales avec possibilité de les charger en substances ultratoxiques.

2055 : Prise de boosters améliorant la vue, l'ouïe, l'odorat et le goût.

Atouts Ϟ
L'agent Baker est discrète, subtile et efficace. Elle tient sa couverture de secrétaire au Parlement de façon tout à fait crédible depuis des années, et elle sait endosser très vite n'importe quelle identité. Elle est capable de jouer un rôle à la perfection et de se fondre dans le décor, en particulier celui de la haute société.
Rien ne compte pour elle plus que son travail, elle nous sera loyale tant que cela restera dans son intérêt. Et tant qu'elle n'entretient aucun lien affectif avec qui que ce soit, il n'y a pas de risque que ses intérêts se déplacent.
La solitude ne lui fait ni chaud, ni froid. Elle accepte toutes les interventions chirurgicales corporelles, du moment qu'elles soient à son avantage.

Faiblesses Ϟ
L'agent Baker est vénale. Elle réfléchit en fonction du revenu et du prestige qu'elle pourra retirer de ses actions. C'est un point faible que nous connaissons bien et que nous exploitons à la perfection, il nous garantit sa loyauté et son silence. Sa fierté la rend tout de même un peu revêche lorsqu'il s'agit d'effectuer une mission d'infiltration lui demandant de ne pas être à son avantage.
Un point noir demeure, c'est l'existence de sa fille. Elle n'en parle presque jamais, mais le simple fait qu'elle ait refusé de la mettre à mort signifie qu'elle tenait à elle plus qu'il ne l'aurait fallu. Pour ne pas remettre en cause sa loyauté envers Pinxit, nous avons accepté qu'elle reste en vie à condition qu'elle ne la revoie jamais. Pour l'heure et à ce que nous en savons, la consigne a été respectée mais il faudra tout de même continuer à la surveiller. Nous ne pouvons tolérer le moindre changement dans son équilibre.
Au vu du passé de l'agent, nous soupçonnons aussi une prédisposition à la prise de drogues. Si elle s'avérait devenir hors de contrôle, il serait facile de la rendre dépendante. Notre conseil est d'envisager, dans ce cas, les plasmides.

Note du médecin affilié : L'agent Baker se fatigue de plus en plus vite et perd en endurance depuis la naissance de sa fille. Un traitement incluant la prise de boosters lui a été administré afin de ralentir l'effet de la fatigue, mais il n'a pas eu l'efficacité escomptée.


Description mentale

L'agent Baker fait preuve d'un détachement émotionnel incroyable. Elle a pris l'habitude de ne se fier à rien ni personne, et de ne compter que sur elle-même pour avancer. Elle n'a aucun scrupules. Elle n'attend rien de la vie, si ce n'est de la passer le plus agréablement possible. Et cela se résume à quelques éléments : se venger de la gente masculine en la détruisant régulièrement, être belle, puissante et bien habillée, vivre dans le confort. C'est une femme de pouvoir qui aime agir à son gré, et dans l'ombre. Elle veut se faire respecter, en particulier sur l'échelle sociale. Le reste elle n'en a pas grand chose à faire et ce sont des détails.
Elle est extrêmement solitaire. Il n'est pas facile de savoir si c'est dû à son absence de confiance envers autrui, ou si c'est juste qu'elle méprise beaucoup toute forme de vie intelligente. Sans doute les deux sont-ils liés. La seule exception de sa vie, c'est John, son ex-mari. La manière dont ils cohabitaient et la raison pour laquelle elle était si attachée à lui reste un mystère, même à ses propres yeux. C'est un événement qui a de grandes chances de ne plus jamais se reproduire. Lorsqu'il lui a été ordonné de l'assassiner, elle n'a pas bronché. Elle tient trop à ses privilèges et ne laissera jamais l'existence d'une tierce personne les compromettre.
Les années l'ont rendue économe et tactique. Elle ne fait rien gratuitement, puisque c'est une perte de temps à ses yeux. A la place, elle pourrait être en train d'avancer sur une affaire ou pratiquer la danse (seule passion qu'elle semble avoir dans la vie). Par contre, si elle fait quelque chose qui semble gratuit, c'est qu'elle a déjà entrevu l'intérêt qu'elle pourrait y avoir et c'est là qu'il faut commencer à se méfier.
Elle a un humour macabre. Les rares fois où elle s'est permise de rire franchement, c'était en évoquant le ridicule de ses victimes au moment de rendre leur dernier soupir. L'ironie de la mort, la petitesse des vies humaines l'amusent beaucoup. Elle se perçoit sans doute comme un minuscule engrenage caché dans l'ombre, à la solde de ce grand chaos cruel et cynique qu'est le monde.
Description physique

Le vieillard lève les yeux vers Briana. Il la voit tous les jours passer sous sa fenêtre, c'est comme s'il la connaissait à force.
La dame est plutôt gracieuse et élancée, sa démarche féline et travaillée laisse penser qu'elle a l'habitude de fréquenter les milieux de la haute bourgeoisie. D'autant qu'elle porte très souvent des vêtements de qualité et de bon goût, tout en sachant rester discrète. Par contre, elle sort régulièrement le soir dans des tenues bien plus affriolantes.
Il faut dire qu'elle est sacrément bien fichue. Même s'il est discret, on ne peut pas s'empêcher de plonger le regard dans son décolleté plus que généreux ; ses jambes finement musclées laissent désirer monts et merveilles ! Une beauté irrésistible parmi tant d'autres, dans ce grand quartier bourgeois. Elle ne doit pas avoir trop de difficultés à séduire les hommes en quête de plaisirs immédiats.
Mais un observateur averti comme lui ne s'y risquerait pas si facilement. Sa démarche est aussi celle d'une prédatrice et lorsque vous croisez son regard d'un noir profond, celui-ci vous toise avec froideur, encadré d'un visage à la peau parfaite traversé par un nez fin et débouchant sur des lèvres pulpeuses, toujours rehaussées d'une couleur plus claire et attirante. La cascade ondulée noire qui lui coule du crâne à la poitrine vient perfectionner le tableau, lui donnant un air de sauvagerie contenue in extremis. La fascination provoquée par cette vision enchanteresse vous en ferait presque oublier le coin de sourire qui s'y dessine discrètement. Un sourire effronté et cruel, celui de ceux qui aiment les défis parce qu'ils ont l'habitude d'en ressortir victorieux, ceux qui savent déjà que la partie est finie et à qui il plaira de regarder lentement mourir leur adversaire. Oui, cette femme d'apparences simple et attirante est en fait un piège vivant prêt à broyer n'importe qui, tout n'est que calcul sur ce visage sensuel. Mais rares sont ceux qui parviennent à percer les apparences.
D'ailleurs, depuis toutes ces années, notre concierge a remarqué les nombreux changements plastiques qu'elle a effectués. Il n'y a pas si longtemps, ses pommettes ont été mieux marquées, son menton arrondi. Qu'est-ce qui n'a pas été retouché chez elle ? On lui donnerait la trentaine, mais elle peut très bien avoir beaucoup plus, ou beaucoup moins. Qui sait à quoi elle pouvait bien ressembler il y a dix ans ?

47 ans

14 septembre 2023

Glasgow

Humaine améliorée

Conglomérat

Monica Bellucci by ChrisMickens



Histoire

• Journal d'Amy Baker, 20.07.2021

Aujourd'hui, nous sommes partis visiter le parc Clyde Muirshiel en famille. Cela faisait une éternité que nous n'étions pas sortis de la ville, des ennuis, de la misère.
Depuis que Timothy a retrouvé du travail, nos deux salaires suffisent à payer le logement, plus trop besoin de se serrer la ceinture. J'envisage de faire changer les garçons d'école, je crois que Jordanhill leur conviendrait mieux. Maintenant nous avons un peu plus les moyens ! Je ne veux plus les envoyer à Hillpark. Alexander est doué, il est capable de faire de grandes études et je veux lui donner ses chances. Quant à Kyle... il a moins de détermination que son grand frère. Je le sens facile à impressionner. L'autre jour, je l'ai croisé avec sa bande de copains en bas de l'immeuble en rentrant. J'aurais juré qu'ils sentaient la cigarette. Bon sang, il n'a que 11 ans ! Timothy essaie parfois de me rassurer, mais il n'en sait rien, il rentre tard, il ne s'occupe pas beaucoup des enfants. Je savais en l'épousant qu'il accorderait beaucoup de temps à son travail, et puis, on a eu de la chance qu'il gagne à nouveau un salaire après toutes ces années de crise – même s'il est au rabais. Alors je ne peux pas vraiment me plaindre ! Mais bon, je préfèrerais qu'il accepte de déménager. Quitte à se serrer à nouveau la ceinture pendant quelques temps. Je n'aime pas ces petits gars, ni ce qu'ils font fumer à mon Kylie.

• Journal d'Amy Baker, 06.02.2023

Je sens qu'Alexander se met une pression monstre pour ses tests de fin d'année. Il s'est mis en tête de devenir vétérinaire ! Je pense qu'il en serait capable. La directrice de Jordanhill m'a dit lors de notre dernière réunion, qu'elle voyait en lui un bon potentiel. Kyle aussi se débrouille pas mal, même si je ne sais pas quoi faire pour le forcer à aller en cours. Il sèche beaucoup, pour faire Dieu sait quoi. Hier il est rentré couvert de bleus et d'égratignures. Il m'a dit qu'il était tombé de vélo, mais je ne le crois qu'à moitié. Timothy dit que je me fais trop de soucis et que je le protège comme une mère poule. Je ne suis pas dupe, non plus ! J'ai pas mal d'élèves turbulents et en difficultés dans ma classe depuis des années, je sais les reconnaître, quand même.
Je ne sais plus très bien de quand datent mes dernières mentruations, mais je crois que je ne les ai plus eues depuis un moment. J'ai aussi l'impression d'avoir pris un peu de ventre. Serait-ce la ménopause, déjà ? Je n'ai que 43 ans, mais il paraît que ça peut venir tôt. Et puis, j'étais réglée très jeune. Bon, j'espère que mes amies se trompent, et que ma libido ne va pas en prendre un coup.

• Journal d'Amy Baker, 17.03.2023

Je rentre tout juste de chez le médecin. Je suis sous le choc. Ce n'était pas la ménopause... au contraire : je suis enceinte. Depuis trois mois et demi ! Comment ne m'en suis-je pas rendue compte avant ? Et je prenais pourtant la pilule ! C'est une catastrophe. Je ne sais pas comment annoncer ça à Timothy. On est trop vieux pour élever encore un enfant, on n'a pas les moyens. Je vais devoir avorter, il est encore temps.

• Journal d'Amy Baker, 30.03.2023

Tim a deviné pour l'enfant. Il m'a vue sortir de la douche, et il a compris. Impossible de lui mentir... J'ai fondu en larmes et j'ai tout avoué. Il m'a écouté sans rien dire, avec un regard impénétrable. J'étais morte de peur. Le visage tout humide, pitoyable. Et puis il m'a fixée droit dans les yeux et m'a dit : « Amy, on va l'élever cet enfant. On est des bons parents, on peut le faire. Les garçons nous aideront. » Et il m'a embrassée. Je me suis sentie tellement apaisée ! Maman disait de Tim qu'il n'était pas fiable, mais jusqu'ici nous avons traversé toutes les épreuves de la vie la tête haute. Et ce n'est clairement pas le cas des autres couples de notre âge que je connais. Les temps sont durs.

• Journal d'Amy Baker, 13.09.2025

Il est 1h du matin et je n'arrive pas à dormir. Timothy n'est pas rentré, ENCORE. Je parie qu'il est au fin fond d'un pub, ivre mort et qu'il ne donnera plus de nouvelles jusqu'à demain matin. Je comprends son désespoir, une nouvelle crise, une nouvelle vie de misère et de chômage qui s'annonce, ça fait mal. Mais c'est justement dans ces circonstances que j'aurais besoin de lui, et de tout ce foutu argent qu'il dépense en alcool. Bon sang, qu'est-ce qu'il fait ? Il a intérêt à faire un effort. C'est demain soir qu'on fête les deux ans de Briana, je voudrais au moins qu'il soit présentable et qu'il tienne des propos cohérents !

• Rapport du Dr Kelley, psychologue affiliée au service dédié au personnel du Conglomérat
Séance du 19.02.2042, 10am-12am

Patient : Mme BAKER Briana
Département : services secrets

La patiente a aujourd'hui pour la première fois accepté de parler de son enfance, ce qui prouve sa volonté de collaborer avec nos services. Nous avons fait le bon choix en la menaçant de la renvoyer la dernière fois.
Selon les archives retrouvées par nos services, le père de la patiente a été porté disparu quelques jours après son second anniversaire. Elle a dit ne pas se rappeler de lui.
Par contre, de cette époque, elle se rappelle ses rapports avec son second frère, de 13 ans son aîné. Son cadavre a été retrouvé poignardé à plusieurs reprises non loin du domicile familial le lendemain du quinzième anniversaire de Briana, et jour de son départ pour Edimbourg. Nous n'avons pas abordé la question mais il semble hautement envisageable qu'elle soit l'auteur de cet homicide, au vu des circonstances et de la relation qu'ils entretenaient. Le rapport d'enquête de l'époque concluait à un règlement de comptes à propos de drogue.
La patiente semble avoir subi de nombreux chocs traumatiques liés aux activités illégales menées par son frère Kyle, et auxquelles il la forçait à participer. Elle s'est souvenue avoir été retenue en otage en attente d'argent ou de drogue, s'être faite menacer de mort par son frère à de nombreuses reprises si elle n'acceptait pas de lui obéir. Elle s'est également souvenue avoir gagné dans un combat contre un gros chien, et avoir cambriolé plusieurs appartements. C'est à cette époque déjà qu'elle a appris les rudiments du métier : se faire oublier, se battre, manipuler. A notre avis il n'est pas impossible qu'elle ait subi des sévices corporels plus intimes et violents.

• Journal d'Amy Baker, 29.10.2028

Quand ce petit insolent m'a dit qu'il ne voulait pas lire le texte et que de toute façon l'école ne sert à rien, j'ai explosé. Je me suis retenue de lui en coller une à ce sale morveux. Je l'ai envoyé chez la directrice. Et puis, j'ai dû quitter la salle parce que je sentais les larmes monter. Je n'en peux plus. Ce travail, ce système, cette vie. Je suis mauvaise en tout. Alexander, lui qui était destiné à de grandes choses, est en train de se dessécher dans un travail humiliant pour m'aider à subvenir aux besoins de la famille. J'ai épousé le mauvais type... un lâcheur. Maman l'avait dit.
Depuis la naissance de Briana tout va mal de toute façon. Cette garce passe son temps à fomenter de sales coups avec son frère pendant qu'on se tue à la tâche pour eux ! Dieu sait comment elle obtient ses bonnes notes à l'école. Elle est diablement futée, elle triche à coup sûr. Qu'ai-je fait pour mériter une famille pareille ? Je voudrais ne plus avoir à y penser. Disparaître dans les ténèbres de l'insouciance et les oublier. Tous.

• Rapport du Dr Kelley, psychologue affiliée au service dédié au personnel du Conglomérat
Séance du 26.02.2042, 10am-12am

Patient : Mme BAKER Briana
Département : services secrets

Nous avons aujourd'hui senti que la patiente nous ouvrait une zone plus intime de son passé. Elle se sent écoutée et s'est permise de nous parler de la corde sensible de son enfance : le suicide de son frère aîné, Alexander Baker.
Briana avait 15 ans quand Alexander a été retrouvé pendu chez lui. Elle se souvient parfaitement de la date et des circonstances. Alexander travaillait dur, était marié et père d'une petite fille depuis trois ans. La patiente est restée floue sur les faits, mais il semble clair qu'à cette époque voir une famille naître et grandir sous ses yeux lui a apporté une grande stabilité. Alexander s'occupait de sa mère sujette à des dépressions chroniques, et protégeait Briana des mauvaises fréquentations de son autre frère. Après recherches nous avons trouvé un registre d'entrées et de sorties indiquant que Kyle Baker a été interné de force au Stobhill Hospital en 2035, 2036 et 2037. Les rapports du médecin affilié indiquent que Kyle était atteint de troubles schizophréniques légers, aggravés par la consommation de substances addictives pouvant le rendre violent.
Mina Baker, fille d'Alexander Baker, fait partie de ces enfants qui ont été abandonnés à partir de 2038 suite à l'apparition de méta-humanité. Le couple ne s'en est pas remis. Notre patiente n'a pas su nous donner les conditions exactes de l'abandon. Selon elle, la faute en incombait entièrement à Judith Baker-Strew, la mère de l'enfant.
Une fois Alexander mort, Amy Baker semble être retombée en dépression et avoir fait revenir son fils Kyle au domicile familial. Il a été retrouvé assassiné à peine deux mois après, mais la patiente a encore nié toute responsabilité.

Avis du médecin : favorable
La patiente a une maîtrise totale de ses émotions. Elle est d'une intelligence froide et calculatrice. Elle est solitaire, secrète et méfiante. L'absence quasi-totale de bonheur l'a rendue intouchable et pleine de désillusions.
Briana Baker n'a rien à perdre et acceptera tout ce qu'on lui propose, pourvu qu'on lui apporte un peu de privilèges et d'attention. M. Hedford a déjà souligné ses talents pour l'espionnage et l'assassinat, constatés au cours de basses missions effectuées officieusement pour le Conglomérat. Selon nous, elle est totalement apte mentalement à entrer dans les services secrets, et à subir tous types de désagréments liés à ces tâches.

• 04.05.2040, Sighthill

Briana s'estime heureuse d'avoir dégotté un autre client pour cette nuit. D'habitude, ils sont tous repoussés par l'horrible morceau de métal qui lui sort du bras gauche au travers de plusieurs plaies jamais vraiment cicatrisées, et qu'un médecin véreux de chez Chop Lab lui a posé à la va-vite en échange de toutes ses économies... et de quelques courtoisies. Après ce soir, elle aura de quoi se racheter son stock de neuropozyne et, avec un peu de chance, de l'alcool en rab.
Briana ouvre la vieille porte en bois vermoulu d'un mouvement las de poignet. Sans regarder l'homme encapuchonné et sale qui la suit, elle commence à se dévêtir en indiquant ses prix à haute voix. La tête lui tourne un peu. Elle a hâte que ce soit terminé.

- Alors, ce sera quoi pour vous ?

L'homme ne répond pas. Elle sent que quelque chose cloche. Il la fixe avec un peu trop d'intensité. Dehors, elle lui aurait donné la cinquantaine bien passée mais maintenant, sous la lumière verdâtre de son plafond, ses yeux sont ceux d'un jeune homme grimé à la va-vite. Il lève la main vers elle. Sur le qui-vive, bien que peu fraîche, Briana adopte immédiatement une posture de défense. Les morceaux de ferraille bien en avant.

- Ouhlà, pas de panique, je ne te veux pas de mal !

Sa voix est douce. C'est sûr maintenant, il n'a pas trente ans. Peut-être même pas vingt-cinq. Il lève plus haut les mains en signe de paix, recule et s'assoit sur une chaise branlante. Cela faisait bien longtemps que Briana n'avait pas vu un homme aussi pataud. Elle rit franchement au moment où il manque de basculer vers le sol.

- Je m'appelle John, dit-il avec un air sérieux, cachant mal sa gêne. John Tyler. Je suis en école de journalisme. En infiltration tu comprends ? Je rencontre les prostituées de Sighthill pour comprendre qui tire les ficelles. C'est dangereux, tu vois.

Briana ne se sent maintenant plus du tout en danger. Au contraire, cet homme-là l'amuse et l'intrigue. D'habitude, elle les méprise. Impossible de leur faire confiance. Mais lui... elle sent qu'il est sincère. Son regard droit lui en rappelle un autre, plus ancien, dont elle chasse le souvenir en secouant la tête. Elle s'est interdit de penser encore à lui pour ne plus jamais ressentir ça. La tristesse. Elle se concentre à nouveau sur son interlocuteur, arborant un coin de sourire taquin.

- Alors je te fais le forfait à la minute. Qu'est-ce que tu veux savoir ? J'en connais des belles.
- Le nom de celui qui te paie.

Elle ricane, et hésite un instant. Elle s'attendait à des renseignements sur ses clients, pas son employeur. Il a l'air sérieux. Mais peut-être est-ce M. H. lui-même qui l'a envoyé pour la tester ? Ca lui ressemblerait bien, à ce vieux tordu.

- Je ne suis pas une balance, tente-t-il pour la rassurer. Tu peux tout me dire, ce sera tenu secret.

Ben voyons, un journaliste qui garde ses secrets. Elle hausse les sourcils avec un air de défi. Il dépose un billet sur le lit défoncé et partiellement moisi qui traîne à sa droite. Elle continue de le toiser en arborant son petit sourire. Il en place un second. Un troisième. Et soupire. Un quatrième. Elle adore tester la patience des autres. Au moment où elle sent qu'il renonce, elle se décide enfin :

- Il se fait appeler monsieur H. Il se sert de moi, mais pas pour lui donner l'argent des clients. C'est plutôt un manipulateur de l'ombre.
Il plisse les yeux comme s'il l'on venait de lui exposer un indice primordial.
- Pour qui il travaille ?
- Je l'ignore.

En réalité, elle l'avait suivi une fois. Elle sait qu'il vient du quartier des affaires et a sa petite idée sur le sujet. Le jeune homme semble hésiter un instant, puis pose un dernier billet.

- Tu es une fille intelligente, lâcha-t-il. Tu devrais te sortir de là. C'est pour les filles comme toi que je veux travailler. Un jour, je vous délivrerai de ces sales types. Quel âge tu as, vingt-deux ? Vingt-trois ?

Elle baisse les yeux un instant sans répondre, pour lui faire croire qu'il a vu juste. Elle le sait, qu'elle fait plus vieille. La crasse, l'alcool, les douleurs diverses ont abîmé son corps. En réalité elle n'a encore que dix-sept ans. Mais les attentions naïves de ce garçon sont en train de la toucher au-delà du raisonnable. Il n'en a rien vu. Face à son silence, il reprend un air sérieux et sort.
Ce jour-là, Briana peine à s'endormir malgré le véritable butin qu'il lui a laissé et un solide mal de crâne. Elle veut reprendre sa vie en main. Se sortir de là toute seule, pour ne plus être de ceux qui font pitié aux naïfs.

• Notes de John Tyler, 24.11.2044

Cela doit faire trois jours que j'ai acheté sa bague, et que je cherche le bon endroit, le bon moment pour la demander en mariage. Je ne sais toujours pas si c'est une bonne idée. Après tout, ça ne fait qu'un an et demi qu'on s'est rencontrés ! Et elle ne veut jamais rien me dévoiler sur son passé. A l'écouter, tout est classé top secret. Cette histoire pourrait s'avérer dangereuse pour SuperTyler... Mais cette femme me fascine. C'est la femme de ma vie, je le sens, je le sais. Au premier regard elle connaissait déjà tout de moi. Elle est mystérieuse et sensuelle. Finement intelligente... Parfois, je me demande si ce n'est pas un piège, envoyé dans mes bras directement par les forces du mal. Mais quand nos regards plongent l'un dans l'autre alors je sais que son amour est sincère.

• Notes de John Tyler, 13.05.2047

Mes recherches ont pas mal avancé concernant l'implication du Conglomérat dans le meurtre d'il y a deux ans. Un type, ce M. H., s'occupe de repérer les prostituées qui ont du potentiel et qui fréquentent les bonnes personnes ; il s'en sert pour les espionner et trouver leur point faible. Je ne sais pas encore comment ils se débrouillent pour obtenir le meurtre, s'ils le commanditent ou l'incitent. Ou le camouflent seulement. Kyle pense avoir repéré plusieurs types, dans le quartier des affaires, qui correspondent à la description. Nous irons les filer bientôt.
Briana semble contrariée ces temps-ci. Elle n'aime pas trop Kyle, je pense. Elle se met à agir bizarrement... Je la trouve souvent à flâner dans la chambre avec un air perdu. Elle câline beaucoup Mathilda, plus que d'habitude il me semble. Peut-être qu'elle s'en veut de ne pas passer plus de temps avec sa fille chérie, ou d'être parfois froide avec elle. Peut-être que derrière ses airs assurés, elle doute de ses compétences à être une bonne mère. Elle ne devrait pas s'en faire, je la trouve admirable. Très attentive, sans être trop protectrice. Elle passe des heures avec elle, à lui parler, à l'éveiller, à jouer avec elle. Ça reste très cérébral mais j'essaie de compenser de mon côté. Enfin, un jour je les ai quand même surprises à danser ensemble comme des folles sur des musiques d'Inspecteur Gadget. Je suis resté discret, elles n'en ont jamais rien su. Soyons honnête, Briana n'est pas la femme la plus joyeuse ou drôle que j'aie rencontré ! Mais quand je les ai vues danser ensemble comme ça, j'ai compris que sa fille était le pilier de bonheur de sa vie. J'espère qu'un jour elle arrêtera d'être sur la défensive, même avec moi, et qu'elle se laissera aller comme ce soir-là. Bref... Mes pensées sont un peu décousues, comme d'habitude, mais ce que je voulais dire c'est que je sens qu'elle n'est pas dans son assiette. Des fois, j'aimerais percer sa cuirasse et me dissimuler à l'intérieur pour voir ce qui s'y cache. Et la rassurer. Je la sens tellement seule quand nos regards se croisent au moment de partir au travail. Je sais qu'elle n'a rien le droit de me dire, mais son poste haut placé au gouvernement lui pèse. Ca se voit.

• Notes de John Tyler, 26.01.2048

Je pense qu'on a flairé quelque chose autour de ce Ryan Hedford. On se relaie jour après jour pour le filer, et ses allers-retours sont pour le moins suspects. Il est en contact aussi bien avec les hauts placés qu'avec les prostituées des bas fonds. On a les clichés, mais pour l'instant on ne peut rien prouver ! C'est tellement rageant ! Et impossible de filer toutes les prostituées pour trouver une connexion. Il faudra juste être au bon endroit, au bon moment pour les prendre en flagrant délit. Et encore... Parfois, je désespère de réussir un jour. Kyle est plus optimiste. Mais il n'arrête pas de m'envoyer de petites piques au sujet de ma femme. Bon, ils ne s'aiment pas ces deux-là, mais Briana au moins, elle fait l'effort de rester aimable. Et je n'apprécie pas qu'on la soupçonne de quoi que ce soit, juste par antipathie.

• Notes de John Tyler, 11.10.2048

Kyle ne m'a pas rappelé depuis des semaines. Je suppose qu'il se débrouille, de son côté. Je n'aurais pas dû le renvoyer paître comme ça l'autre jour, mais c'était plus fort que moi. Alors qu'on est sur de vrais gros dossiers, il continuait à faire des insinuations concernant Briana, ça m'a rendu fou ! Il disait même l'avoir vue en compagnie de Hedford. Elle l'obsède, c'est carrément malsain. Je me demande s'il n'y a pas eu quelque chose de plus entre eux deux, et dont je ne serais pas au courant... Je sais bien que c'est stupide comme pensée, mais elle me trotte quand même dans la tête, comme une mauvaise blague.

• Notes de John Tyler, 14.08.2051

Cela faisait dix mois qu'on habitait plus ensemble. Le divorce a été officiellement proclamé avant-hier. C'est moi qui ai la garde de Mathilda, heureusement. Le petit soleil de ma vie va m'aider à me lever le matin, à me coucher le soir, et à ne pas baisser les bras entre les deux.
Finalement, Kyle avait raison et je regrette de ne pas l'avoir écouté. Les amis, eux, ne sont jamais aveuglés par les artifices de l'amour... Je continue à penser que Briana était la femme de ma vie. Mais je ne lui pardonnerai jamais de m'avoir menti ! Elle savait que si je découvrais qu'elle travaillait pour le Conglomérat, je la quitterais illico. C'est pour ça qu'elle me l'a caché pendant toutes ces années. D'un côté, je trouve ça beau cette manière qu'elle a eu de tout me camoufler. Elle a été brillante. Incroyablement plus intelligente que je ne le soupçonnais. Mais d'un autre côté... Comment a-t-elle pu ? Comment est-ce possible de m'avoir aimé de tout son coeur tout en travaillant pour mes ennemis, en totale contradiction avec mes convictions ? Nos longues disputes à ce sujet ne cessent de me hanter. Après une telle trahison, comment croire à ses mots d'amour ? J'ai été si naïf de gober toutes ses histoires sans me douter de rien ! Je ne sais même pas quel poste elle tient, exactement. Ni ce qu'elle faisait avant qu'on se rencontre à cette fameuse soirée d'ouverture. Que faisait-elle ce soir là dans les locaux d'un nouveau journal, d'ailleurs ? On pourrait imaginer le pire. Mais j'ai encore du mal à y croire. Et si je me formalisais moins ? Et si j'avais bien voulu faire des concessions, pour l'amour d'une femme... ? Trop tard, le silence me laisse avec mes doutes. J'entends mon soleil respirer de l'autre côté de la porte, c'est tout ce qui compte maintenant. Aller au bout de mes idées, pour faire de ce monde un lieu meilleur pour elle. La plus belle réussite de ma vie. La preuve que l'on s'est aimés un jour, d'un amour vrai.

• Notes de John Tyler, 28.09.2051

Elle est revenue me voir aujourd'hui, chez moi. Pendant que Mathilda était chez mes parents pour les vacances. Elle dit ne pas pouvoir se passer de moi. Et moi... Je cède. Parce que je pense encore à elle. Parce qu'à chaque fois qu'on m'appelle, ou qu'on frappe à ma porte, j'espère un court instant que ce soit elle. Je n'en peux plus, d'elle. J'avais réussi à la chasser de mon esprit un court instant mais elle est revenue d'un coup. Séduisante. Fatale.
Quelque chose a changé. Elle me regarde plus froidement qu'avant. Avec une pointe de tristesse, peut-être. Je la connais, elle est tellement solitaire... Je suis sûr qu'elle n'a personne à qui parler, et qu'un peu de chaleur humaine lui manque dans le fond. Moi, je n'ai pas pu m'empêcher de garder quelques distances. Elle m'a rendu méfiant, moi qui étais si insouciant dans ma jeunesse ! J'ai essayé de récolter des indices, discrètement. A quel point est-elle fausse ? Que me cache-t-elle encore ? A quoi ressemblait-elle, avant tous ces rajouts horribles ? Encore une fois, j'aurais voulu décoller son masque mais elle est restée pour moi un mystère.
Kyle m'a proposé de manger ensemble après-demain, j'ai accepté. Ca fait un moment que je ne l'ai plus trop vu. Il n'a pas cessé de me mettre en garde, me disant que je prenais trop de risques. Je crois que, lui qui était si optimiste, a fini par se ramollir un peu ! Moi, toute cette histoire m'a vivifié. Je pense que je tiens le bon bout avec Hedford. Je suis à deux doigts de le coincer, et tout Pinxit avec lui.

• Pinxit Industries – Dossier X00083659JT-34

Sujet : John Tyler
Eléments : preuves compromettantes concernant des individus hauts placés chez Pinxit Industrie
Mission : éliminer le sujet, sa famille proche ainsi que toutes les preuves qu'il a accumulées contre Pinxit Industries
Agent : Briana Baker

Mission menée à bien le 01.10.2051

Remarque : L'agent a laissé la vie sauve à un membre de la famille proche du sujet. Après délibération le conseil a estimé son argumentation valable. Mathilda Tylor devra être surveillée régulièrement pendant une durée de 15 ans, suite à quoi elle sera estimée non dangereuse aux yeux de Pinxit Industries. L'agent Briana Baker ne devra plus entrer en contact avec elle, de quelque manière que ce soit.

• 24.09.2069, Vieille Ville

Un instant, Briana perd son regard dans les reflets irisés du cristal. La liqueur rouge qu'il contient la rend mélancolique tant elle est merveilleusement assortie à son propre visage, se déployant à l'infini sur les rebords du verre qu'elle fait tourner entre ses doigts.
« Mon chemin n'est qu'éclats et sanglots », se dit-elle.

- Qu'y a-t-il, ma chère ?

Ses longs cils lui dévoilent à nouveau la réalité. Il est là, en train de discuter avec elle sans se douter de rien. Il est sans doute prêt à lui payer le dîner. Avec autant de facilités qu'il lui a payé le pendentif or et émeraude et la robe soyeuse qu'elle porte ce soir. Les hommes fortunés savent ce qui plaît aux femmes, et Briana n'est vraiment pas difficile sur le sujet. Du moment qu'elle sait qu'on la regardera avec envie.
« Les hommes sont trop faciles à berner ». Pour qui sait jouer la comédie à la perfection.
Dans quelques heures, la magie va opérer. Ses petites mains délicates ont tissé minutieusement une grande toile dans l'ombre, pendant qu'il était ébloui par les reflets dorés de ses minauderies. Sa plaie au coeur crachera une fontaine carmin sans autre forme de procès, lui procurant une mort rapide, douloureuse et silencieuse. Tout est déjà réglé. Le reste, simple procédure. C'est ça qu'elle fait le mieux : séparer les hommes de leurs fluides vitaux... mais pour l'heure, elle s'octroie un moment de rêverie. Elle en a fait des erreurs, oui. Elle serait prête à l'admettre à cet instant précis. Par contre il est une chose qu'elle ne regrettera jamais, parce qu'elle est devenue la seule chose précieuse dans cet univers pourpre et mordoré.

- Aujourd'hui, ma fille a 24 ans. Je lui souhaitais joyeux anniversaire. A la vôtre !

You, myself & I
Pseudo Ϟ Solanum Comment as-tu connu le forum ? Ϟ En farfouillant sur des forum de forum Ton avis sur le forum ? Ϟ Assez bon pour me donner envie de m'y inscrire, contrairement à tous les autres que j'avais trouvés Code Ϟ [OK]

Revenir en haut Aller en bas
Humain
Mathilda Tyler
Ϟ Mensonges proférés : 122
Ϟ Richesses amassées : 166
Ϟ Epitaphe : 22/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Envy
Ϟ Crédits : kim-beurre-lait
Ϟ Gagne-pain : stagiaire à la bibliothèque de Stockbridge
Mathilda Tyler

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Briana Baker - Agent de l'ombre Left_bar_bleue227/3000Briana Baker - Agent de l'ombre Empty_bar_bleue  (227/3000)

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 15:18

Mamaaaan ! Briana Baker - Agent de l'ombre 210141816 Bienvenue Briana Baker - Agent de l'ombre 1913093532
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
Intelligence Artificielle
THE TIMELESS ONE

Ϟ Mensonges proférés : 165
Ϟ Richesses amassées : 316
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Le tiens, le vôtre, le nôtre.
Ϟ Crédits : Blackbird.
Ϟ Gagne-pain : Marionnettiste éhonté d'âmes damnées et écervelées.
Intelligence Artificielle

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Briana Baker - Agent de l'ombre Left_bar_bleue0/0Briana Baker - Agent de l'ombre Empty_bar_bleue  (0/0)

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 15:44

Modération de fiche
Bienvenue à toi ! Après lecture de ta fiche, il apparaît quelques menus détails à modifier. Ne t'inquiète pas, ce n'est rien de fondamental !
- Le Code n'est pas le bon !
Oui c'est du pointillage mais que veux-tu, nous sommes de l'administration ! :p C'est un petit détail à modifier.
Sinon, tout me semble très bien ! Une sacrée concurrente pour l'Ombre de Pinxit. Peut-être seras-tu affiliée aux Vipers à l'avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
https://steel-and-dust.forumactif.org
Méca-humain
Briana Baker
Humain
Ϟ Mensonges proférés : 12
Ϟ Richesses amassées : 18
Ϟ Epitaphe : 06/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Solanum ;
Ϟ Crédits : Aucun ;
Ϟ Gagne-pain : Secrétaire au Parlement (officiel)/Espionne et assassin chez Pinxit Industries
Ϟ Liens utiles : Qui suis-je
Que fais-je
Que sais-je de vous

Briana Baker

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Briana Baker - Agent de l'ombre Left_bar_bleue150/3000Briana Baker - Agent de l'ombre Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 19:31

Merci à vous pour l'accueil I love you

Alors, le code, oui le code... au début j'ai cru que tu me parlais du code pour la mise en page de la fiche, mais en réalité c'est le code qui est demandé à la toute fin, c'est bien ça ? J'avais tenté le coup avec un code au hasard histoire de voir, est-ce que celui-ci convient mieux ? ^^

Sinon, je n'arrive pas à obtenir un résultat probant concernant le portrait, je ne sais pas comment faire on dirait que mon lien ne marche pas Briana Baker - Agent de l'ombre 3079715493 (oui, la technologie et moi c'est une belle et grande histoire très vache - ironique n'est-ce pas ?)

_________________
Briana Baker - Agent de l'ombre Black-13
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
Intelligence Artificielle
THE TIMELESS ONE

Ϟ Mensonges proférés : 165
Ϟ Richesses amassées : 316
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Le tiens, le vôtre, le nôtre.
Ϟ Crédits : Blackbird.
Ϟ Gagne-pain : Marionnettiste éhonté d'âmes damnées et écervelées.
Intelligence Artificielle

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Briana Baker - Agent de l'ombre Left_bar_bleue0/0Briana Baker - Agent de l'ombre Empty_bar_bleue  (0/0)

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 20:21

Félicitations

Validation expresse


Ave !
Excellente fiche, vraiment ! Tu as un style très sympa et ta façon de présenter l'histoire m'a vraiment plue.
Tu gagne +150 de réputation (pionnier du forum et fiche expresse).


Félicitation, jeune padawan ! Te voilà validé, et devenu membre officiel de notre équipage de fous furieux ! Briana Baker - Agent de l'ombre 2435521040 Avant toute chose, moi, sa sacrosainteté le MJ, te demanderai de faire référencer ton avatar. Ceci accompli, le forum t'ouvrira les bras ! N'hésite pas à créer une fiche de liens, afin que les autres joueurs tissent avec toi les plus belles -ou les plus terribles relations qui soient. Tu peux également tenir ton propre journal. Tu es la recherche de ta maman ou de ton petit frère ? La section scenarii est à ta disposition ! Si tu as la moindre question, n'hésites jamais à contacter le staff !
Bon jeu sur DS !
Revenir en haut Aller en bas
https://steel-and-dust.forumactif.org
Méca-humain
Dr. Zeera E. Kingsley
Ϟ Mensonges proférés : 106
Ϟ Richesses amassées : 114
Ϟ Epitaphe : 21/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Blackbird ;
Ϟ Crédits : Blackbird ;
Ϟ Gagne-pain : Chercheur R/D Armement et Balistique chez Pinxit Industries ;
Ϟ Liens utiles :
Mon dossier médical ;
Mon planning opératoire ;
◊ Mon carnet d'adresses ;
Dr. Zeera E. Kingsley

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Briana Baker - Agent de l'ombre Left_bar_bleue200/3000Briana Baker - Agent de l'ombre Empty_bar_bleue  (200/3000)

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 20:33

Bienvenue ! Briana Baker - Agent de l'ombre 3304086677

_________________
    Mistress Kingsley ◊ Je suis, le savant fou ; J'arrive à tout inventer ; Je souhaite à mes genoux ; Citoyens du monde entier.

    Si vous voulez rester en vie ; Vous devrez vous mettre à mes pieds ; J'vous aurai tous avertis ; J'vais vous jouer mes chansons truquées.
Revenir en haut Aller en bas
Humain
Jonathan P. MacGraham
Trust me, I am a Doctor
Ϟ Mensonges proférés : 592
Ϟ Richesses amassées : 648
Ϟ Epitaphe : 28/06/2015
Ϟ Pseudonyme : Lost Forever
Ϟ Crédits : Blackbird
Ϟ Gagne-pain : Chercheur R/D mécanique chez Pinxit Industries
Ϟ Liens utiles : Si vous voulez en savoir plus voici :
Ma Fiche
Mes RPs en cours
Mes Liens avec d'autres perso
Jonathan P. MacGraham

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Briana Baker - Agent de l'ombre Left_bar_bleue150/3000Briana Baker - Agent de l'ombre Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 20:36

Bienvenue Briana ! =D

Contente de voir que Mathilda a trouvé sa maman ! J'espère que tu te plaira parmi nous ! =D

_________________
    Doc ◊ On me dit souvent que je crée des monstres. C'est faux, je crée des êtres parfaits au service d'un monstre...
Revenir en haut Aller en bas
Méca-humain
Shasta Blackwood
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 48
Ϟ Epitaphe : 08/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Jumelle
Ϟ Crédits : Envy
Ϟ Gagne-pain : AGENTE VIPER : MANTIS
Shasta Blackwood

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Briana Baker - Agent de l'ombre Left_bar_bleue0/0Briana Baker - Agent de l'ombre Empty_bar_bleue  (0/0)

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 20:40

Oooh bienvenue ! =D

On dirait que mon ombre de frangin s'est trouvé une rivale Briana Baker - Agent de l'ombre 138954484
Revenir en haut Aller en bas
Sidhe-seer
Sharon J. Wilson
Ϟ Mensonges proférés : 43
Ϟ Richesses amassées : 51
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Sharon J. Wilson

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 20:50

Bienvenue !

Ton personnage est très intéressant, ça promet de grands RPs =D !
Revenir en haut Aller en bas
Méca-humain
Briana Baker
Humain
Ϟ Mensonges proférés : 12
Ϟ Richesses amassées : 18
Ϟ Epitaphe : 06/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Solanum ;
Ϟ Crédits : Aucun ;
Ϟ Gagne-pain : Secrétaire au Parlement (officiel)/Espionne et assassin chez Pinxit Industries
Ϟ Liens utiles : Qui suis-je
Que fais-je
Que sais-je de vous

Briana Baker

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Briana Baker - Agent de l'ombre Left_bar_bleue150/3000Briana Baker - Agent de l'ombre Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre EmptySam 12 Sep - 21:02

Merci à vous ! Ravie de faire votre connaissance ^^

J'ai bien hâte de vous croiser dans divers coins sombres de la ville, niahahah !

_________________
Briana Baker - Agent de l'ombre Black-13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Briana Baker - Agent de l'ombre   Briana Baker - Agent de l'ombre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Briana Baker - Agent de l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ Steel & Dust :: 
 :: Riders on the storm :: Fiches validées
-