Le Deal du moment :
ASOS : -15% sur tout avec le code ASOSNEWSUMMER
Voir le deal

Partagez
 

 Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sidhe-seer
Sharon J. Wilson
Ϟ Mensonges proférés : 43
Ϟ Richesses amassées : 51
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Sharon J. Wilson

MessageSujet: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist EmptyJeu 13 Aoû - 11:02

Sharon J. Wilson, alias Dust

Informations

Famille Ϟ Père irlandais, mère écossaise, mais qu’importe quand elle n’a jamais posé ne serait-ce que les yeux sur eux ? Sélectionnée pour le projet Edenborn II, qui a eu lieu il y a quelques années de cela, en 2053, la mère de Dust est une des nombreuses sidhe-seers auxquelles on a inséré un sperme choisi avec soin. De ce fait, la mère, pas plus que la fille, n’a jamais connu le père de l’enfant. Niveau de vie Ϟ Dans la rue, chacun vit de ses économies, et encore plus au sein des bandes de gamins, appelés les rats, qui arpentent les trottoirs à la recherche de quoi se remplir le ventre. Dust essaie de mettre de côté du mieux qu’elle peut, mais la priorité c’est le groupe, et elle ne compte plus le nombre de fois où elle a épuisé sa réserve personnelle pour nourrir ne serait-ce que les petits. Tout est bon pour les rats : distribuer des journaux, faire le coursier, ou encore le vol à la tir. Certaines filles plus âgées n’ont pas hésité à vendre ce qu’il y avait de plus précieux en elles (qu’est-ce que la véritable priorité après tout ?). Les rats sont les fournisseurs préférés de ceux qui participent au marché noir. Payés littéralement pour une bouchée de pain, ils ramassent les appareils technologiques abandonnées dans les lieux les plus mal famés de la ville, ou autres objets magiques. Tout ce qui aurait plus de valeur que leur propre vie.Emploi et études Ϟ Ayant vécu presque toute sa vie dans la rue, Dust n’a quasiment pas fait d’études. Ce qu’elle sait, c’est ce que les grands ont bien voulu lui enseigner et ce qu’on lui a appris lorsqu’elle était à l’orphelinat. Elle sait lire, écrire et compter. C’est plus que beaucoup. Résidence Ϟ Tout ce qui peut avoir au moins deux murs, et peut-être un toit. Le plus souvent elle se réfugie là où sa bande a élu domicile, c'est-à-dire quelque part dans un immeuble désaffecté. Le QG des rats dure généralement une ou deux semaines, le délai le plus long ayant été de trois mois (le luxe !). Il arrive toujours que les autorités ou quelques malfrats débarquent à un moment ou à un autre, et s’ils peuvent tenir tête à un adulte, c’est une autre paire de manches quand toute une association s’en mêle. Dust a déjà retrouvé le bâtiment où les siens logeaient cerné et passé plusieurs nuits « dehors » (ou en tout cas sans son groupe) en attendant de les retrouver.


Capacités

Pouvoirs Ϟ Aucun Améliorations Ϟ Aucune Atouts Ϟ Grande résistance physique, grande force (malgré son apparence), peut voir à travers le Glamour, résistance à la magie basique, talent naturel pour le maniement des armes magiques, lecture et utilisation des sighils magiques, inspire la peur aux faës Faiblesses Ϟ Ignorance de sa condition de sidhe-seer, aucune expérience ou formation en tant que tel par conséquent, n’a pas de sighil et pas d’arme magique


Descrition mentale

Rat parmi la masse grouillante, Dust a tôt fait de se fondre dans la foule, et bien peu remarquent ce brin d’adolescente. Pour les membres de son groupe, Dust fait partie des plus âgés, sans être de ceux qui tendent à régir leur petite communauté. Ayant toujours préféré rester dans l’ombre, certains ne savent même pas que c’est une fille, et parfois cela vaut mieux. Si elle doit vendre son corps, elle ne désire pas le voir martyrisé comme ceux des filles qui couchent avec les chefs de bande juste parce qu’elles n’ont pas le choix. Solitaire, elle fait néanmoins partie des membres sur lesquels on peut compter et n’hésite jamais à aider les plus jeunes. Une seule règle : la laisser gérer son propre business. Chaque semaine, elle paie sa taxe au centime près au chef de groupe et organise des raids en ville pour se procurer un peu de nourriture, en échange de quoi elle souhaite qu’on la laisse gérer ses affaires comme elle l’entend.

Son plus grand atout est son instinct de survie. L’adaptabilité. Depuis sa plus tendre enfance, Dust a été trimballée de lieu en lieu, avec pour chacun l’ordre de plier ou de crever. Quand elle arrive à l’intérieur d’un groupe, elle devine aisément où est sa place, ce qu’elle peut se permettre de faire ou de ne pas faire. Par habitude, elle a appris à déchiffrer les expressions corporelles d’autrui, afin de prévenir les éventuels coups et de mieux définir l’attitude à adopter. En suivant cette même intuition, elle a acquis l’art et la manière de ne pas se faire remarquer et sait se glisser au sein des badauds sans éveiller de soupçon, car elle est énormément attentive à son environnement. En cas de danger, elle analysera rapidement la situation et fera tout ce qu’elle peut pour en tirer avantage.

Sa faiblesse est l’instabilité. Ce n’est pas pour rien que notre sidhe-seer est la plupart du temps en quête de solitude. Il y a ces élans en elle qu’elle ne s’explique toujours pas, incontrôlables. D’aussi loin qu’elle se souvienne, elle a toujours pu voir des choses, voir à travers le masque, et être témoin de spectacles auxquels, elle se doute, elle n’était certainement pas invitée. Quand traversant le trottoir elle apercevait un éclat du coin de l’œil et, tournant la tête, découvrait autant de magnificence que d’horreur (lequel était le pire ?). Suite à cela, l’épisode imprimé dans sa rétine hantait ses nuits, et ce encore jusqu’à aujourd’hui. Elle ne sait pas pourquoi les faës l’ont incluse dans leur immonde mascarade, aussi fuit-elle celle-ci comme la peste. Au fil des années, elle s’est efforcée d’afficher une mine impassible lors de ces événements, mais l’hostilité qu’ont eue parfois des créatures magiques envers elle l’a poussé à les éviter. Dust est paranoïaque et ne fait confiance à personne. Seules les plus extrêmes nécessités la pousseront à prendre des risques, la peur ayant une place prépondérante dans sa vie. Si elle sait se montrer généreuse et pleine de pitié pour les personnes qu’elle considère comme lui étant comme inférieures, ce sentiment d’oppression qu’a éveillé cette capacité à distinguer le peuple magique a joué à cultiver de l’égoïsme chez elle. Elle reste un rat, préoccupé d’abord par sa survie et son profit.

Dust ne cherche pas particulièrement à faire parler d’elle, aussi peu de ragots circulent sur son compte. Il y en a bien qui la traitent de solitaire, mais qui ne l’est pas dans ce milieu ? On chuchote également que cet adolescent à l’air androgyne pourrait bien avoir quelque chose à cacher sous ces vêtements informes, mais personne ne s’y est encore risqué. Surtout pas après s’être retrouvé avec un revolver braqué sous le nez. Les plus mauvaises langues parleront aussi des brusques réactions que le jeune garçon peut avoir, avec une peur inconnue surgissant parfois dans le fond de ses yeux verts, mais là encore, chacun ses névroses.
Description physique

Gosse des rues, les regards glissent sur elle comme sur une tâche que l’on voudrait ignorer. De toute façon, Dust ne cherche pas particulièrement à attirer l’attention. Silhouette chétive et toute en longueur, elle se tient généralement là où on la remarquera le moins, et si ça devait arriver, vous auriez vite fait de la virer de votre chemin. Vous êtes bien trop occupé pour vous préoccuper de ce gamin qui vous regarde, avec sa peau si blanche qu’elle en paraît transparente, et ses haillons qui lui servent de vêtements. De fait, les rats grappillent tout ce dont les autres ne veulent pas, habits y compris. La coquetterie n’est pas de mise chez eux. Quelquefois, les filles mettent une robe de côté, pour les soirs de famine, et c’est cette sorte de robe vulgaire qui ne cache rien. Dust ne porte que des habits de garçon, le plus souvent noir, avec un couvre-chef où elle dissimule les mèches longues de ses cheveux. Lorsqu’elle veut plaire, elle laisse sa chevelure rousse pendre librement et se débarrasse des attirails qui dissimulent sa silhouette, c'est-à-dire le sweat informe qu’elle endosse et les bandages qu’elle enroule autour de sa poitrine. Non pas qu’elle puisse se vanter d’avoir des formes généreuses, car son corps fin donne l’air de se casser au moindre coup de vent, mais elle sait que cet aspect androgyne chez elle éveille des fois l’intérêt de clients potentiels. Objective sur son physique, elle se sait être ni belle ni laide, et considère cette chance comme un avantage qui lui permet de rapporter quelques sous au bercail de temps en temps. Sans le savoir, elle porte la marque des sidhe-seers : deux iris émeraude qui fixent le monde sans ciller.
Hormis ce qu’elle a sur le dos, Dust se trimballe la plupart du temps à l’extérieur avec une vieille sacoche en tissu dégotée dans un des nombreux appartements qu’elle a ratissés. C’est dans ce sac qu’elle agglutine tout ce qu’elle ramasse et juge intéressant de revendre, ou ce qui pourrait se révéler utile. Toutefois, une seule chose ne sort pas de sa besace : son gun, le pistolet qu’elle est parvenue à se procurer au black. Quand elle l’a obtenu, c’était une arme en apparence plutôt banale, inspirée du bon vieux colt 45. Par instinct plus qu’autre chose (car elle ne saurait l’expliquer tant le geste lui était naturel, geste qu’elle a mis sur le compte de l’amusement et de la distraction), elle a gravé quelques symboles sur la crosse. Elle ne se sépare non plus jamais de sa casquette et de ses lunettes de soleil. Celles-ci ne l’empêcheront pas de percer à jour le glamour des faës bien sûr, mais elle n’est jamais sûre de ses réactions face à cela, et préfère dissimuler le regard trop insistant qu’elle pourrait avoir sur le peuple magique. A vrai dire, à part cela, elle ne possède rien qu’elle considère « à elle ». Même les refuges qu’elle s’est trouvés à l’intérieur d’Edinburgh doivent être exploités par d’autres qu’elle. Parmi les membres de son groupe, chaque objet est à tout le monde, et ô combien d’objets ont été perdus de déménagement en déménagement depuis qu’elle suit différentes bandes d’enfants…

17 ans

31/10/2053

Edinburgh

Sidhe-seer

Citoyen

Yuumei



Histoire

Août 2051 : Lancement du projet Edenborn II, sélection des mères porteuses et des échantillons de sperme. Johanna Avella Ward est choisie pour le programme en raison de ses nombreux talents de sidhe-seer.

Mai 2053 : Les tests de grossesse sont positifs en ce qui concerne Johanna, et révèlent qu’elle est enceinte d’une fille. La naissance est prévue pour fin octobre, début novembre. Fière de sa réussite, la sidhe-seer ne comprend pas immédiatement pourquoi un vague sentiment de malaise l’envahit quand elle pense au fœtus qui se développe en elle.

Juillet 2053 : Johanna prend la décision de tout faire pour éviter à son enfant de mener l’existence qu’elle a vécue, même si elle sait son projet quasiment irréalisable. Elle se tourne vers son frère, sidhe-seer également, et quémande son aide. William J. Ward se retrouve alors partagé entre l’affection qu’il éprouve pour sa sœur et la loyauté qu’il voue à Pinxit.

Août – Octobre 2053 : Face à l’indécision de son frère, Johanna se met en quête de contacts en passant par le Benedict Clan. En apprenant cela, William prend peur pour elle et met ses doutes de côté. Il entreprend des démarches pour rencontrer clandestinement des membres de ce même groupe et finit par faire la connaissance d’une sage-femme, Iris Wilson, qui accepte de les aider contre une somme rondelette. Vers la dernière semaine du mois d’octobre, les premières contractions surviennent, et Johanna prétexte un rendez-vous à la clinique de Pinxit pour s’enfuir et aller se réfugier chez Iris qui habite dans Glascow.

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, William, qui était resté à l’intérieur de Pinxit pour jouer double-jeu là-bas, lance un appel d’alerte à Pinxit, en leur signalant la présence d’un faë aux intentions meutrières au cœur d’Edinburg. Un attroupement de sidhe-seers se déplace jusqu’au point désigné et suit ses fausses indications pendant plusieurs heures avant que la manœuvre ne soit démasquée. William est arrêté et exécuté. De son côté, Johanna donne naissance à sa fille et meurt au premier souffle de celle-ci. Prise de pitié, Iris prend l’enfant sous son aile et part se dissimuler dans quelques recoins de Glascow, non sans s’être débarrassée du corps de la mère. Dans les quartiers les plus reculés de cet endroit, elle offre ses services en échange d’une cachette fiable où elle demeure jusqu’à ce qu’elle estime le nourrisson hors de danger.


Novembre 2054 (1 an) : La gardienne de l’orphelinat Grianan, situé dans les quartiers les plus mal famés d’Edinburgh découvre sur le pas de leur porte un homme tenant une fillette d’un an dans ses bras. Il déclare que sa voisine la lui a confiée pour une journée il y a deux semaines de cela, et qu’elle n’est jamais revenue. Deux jours auparavant, il a reçu par courrier une lettre de ladite voisine stipulant qu’elle ne peut plus s’occuper de l’enfant qu’elle déclare se nommer Sharon Johanna Wilson.

Novembre 2054 – Décembre 2060 (de 1 an à 8 ans) : Sharon a huit ans et n’a aucune idée d’où elle vient, ni de pourquoi la présence de créature magique auprès d’elle la plonge dans un tel malaise. Elle recherche principalement la compagnie d’humains, car elle est persuadée d’être des leurs. La vie à l’orphelinat est précaire, et l’implication du gérant de l’endroit au sein de magouilles qui ont à voir avec le Benedict Clan ne tarde pas à lui attirer plus d’ennuis qu’il ne l’aurait cru. Criblé de dettes et mêlé à plusieurs affaires de cambriolage, il finit par devenir la cible des malfrats qui gère ce groupe. La nuit du 21 décembre 2060, un incendie est déclenché au cœur de l’orphelinat. Sharon et d’autres enfants parviennent à s’échapper, mais au lendemain du drame, il ne reste que des décombres et aucune main salvatrice pour les tirer de leur misère. Les plus âgés prennent la direction de la petite bande qui se plie au système de l’anarchie.

Décembre 2060 – Juin 2064 (de 8 ans à 11 ans) : Les rescapés de l’orphelinat Grianan sont parvenus à lutter tant bien que mal pour leur survie à l’intérieur de l’univers hostile de la rue. Néanmoins, la jeune sidhe-seer sent les fragilités qui règnent dans leur groupe, et prend avec d’autres la décision de le quitter, en particulier lorsqu’elle réalise peu à peu le sort qui risque de lui être réservé en tant que fille. Abandonnant officiellement le prénom de Sharon, elle se fait appeler Dust et profite de l’avantage que lui confère son âge pour se faire passer pour un garçon. Malgré sa stature, sa résistance et sa force physiques (assez surprenantes par ailleurs) lui permettent de se faire accepter comme tel.

Juin 2064 – Avril 2068 (de 11 ans à 14 ans) : Dust est passée de bande en bande, et ce pas forcément par choix. Les différents clans sont, à moins de rares alliances, plutôt hostiles les uns envers les autres, et les enfants plus cruels qu’on ne le croit. Celui qui dirige à l’heure actuelle peut être renversé demain par le faible d’hier. L’intelligence n’a rien à voir là-dedans. L’intelligence ne garantit pas le pouvoir, mais la survie. Dust a vu des chefs de groupe se faire tabasser par les petits qui le chérissaient la veille. Elle a fait partie de ces petits. Il suffit qu’un adolescent de seize ans sorte du lot et renverse la loi en place, ce qui est très facile quand il n’y a pas véritablement de loi. Dust n’a encore que quatorze ans, mais elle devine à présent quand on la regarde et pourquoi on la regarde. Dissimuler son sexe n’y change pas toujours grand-chose. Alors, face à ce regard d’adolescent brutal, elle profite de la nuit pour s’enfuir. Peut-être qu’elle se résout à des mois de crève la faim, mais au moins elle s’appartient.

21 juin 2068 (14 ans) : Une jeune fille sort de la chambre d’un motel, une poignée de billets serrés dans son poing. Dans la lumière jaunâtre du réverbère, ses cheveux roux sont comme une trainée de sang.
Elle l’a fait par choix, alors elle ne pleurera pas.

Août 2068 – Aujourd’hui (de 14 ans à 17 ans) : Elle a intégré une nouvelle bande de rats, car tailler sa propre route peut s’avérer épineux. Les règles ici sont simples : chaque semaine, il faut payer son dû au meneur, et alors il vous foutra la paix. En tout cas, il lui fout la paix à elle, car il devine que ce jeune adolescent est aussi âgé que lui, et surtout qu’il rapporterait beaucoup moins avec une bride autour du cou. Dust gagne autant qu’elle le peut et d’autant de manières qu’il lui est possible. Des rêves, elle ne sait pas trop si elle en a. En attendant elle tourne, elle tourne, la roulette de son colt entre ses doigts.

You, myself & I
Pseudo Ϟ Dust Comment as-tu connu le forum ? Ϟ J’ai fait la connaissance de Skylar et ai participé à l’élaboration de quelques éléments du contexte. Ton avis sur le forum ? Ϟ Magnifico ! Bravo à Skylar =D ! Code Ϟ OK


Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
Intelligence Artificielle
THE TIMELESS ONE

Ϟ Mensonges proférés : 165
Ϟ Richesses amassées : 316
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Le tiens, le vôtre, le nôtre.
Ϟ Crédits : Blackbird.
Ϟ Gagne-pain : Marionnettiste éhonté d'âmes damnées et écervelées.
Intelligence Artificielle

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Left_bar_bleue0/0Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Empty_bar_bleue  (0/0)

MessageSujet: Re: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist EmptyJeu 13 Aoû - 21:04

Félicitations

Validation expresse


Ave !
Enfin te voila, jeune rat des rues ! Ton personnage est toujours aussi riche (mauvais jeu de mot), et intéressant. Sois la bienvenue, officiellement !

Félicitation, jeune padawan ! Te voilà validé, et devenu membre officiel de notre équipage de fous furieux ! Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist 2435521040 Avant toute chose, moi, sa sacrosainteté le MJ, te demanderai de faire référencer ton avatar. Ceci accompli, le forum t'ouvrira les bras ! N'hésite pas à créer une fiche de liens, afin que les autres joueurs tissent avec toi les plus belles -ou les plus terribles relations qui soient. Tu peux également tenir ton propre journal. Tu es la recherche de ta maman ou de ton petit frère ? La section scenarii est à ta disposition ! Si tu as la moindre question, n'hésites jamais à contacter le staff !
Bon jeu sur DS !
Revenir en haut Aller en bas
https://steel-and-dust.forumactif.org
Humain
Johanna Harlow
Ϟ Mensonges proférés : 209
Ϟ Richesses amassées : 488
Ϟ Epitaphe : 27/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Orphéa
Ϟ Crédits : Orphéa
Johanna Harlow

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Left_bar_bleue329/3000Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Empty_bar_bleue  (329/3000)

MessageSujet: Re: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist EmptyJeu 13 Aoû - 23:25

Bienvenue!!!!! I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Humain
Jonathan P. MacGraham
Trust me, I am a Doctor
Ϟ Mensonges proférés : 592
Ϟ Richesses amassées : 648
Ϟ Epitaphe : 28/06/2015
Ϟ Pseudonyme : Lost Forever
Ϟ Crédits : Blackbird
Ϟ Gagne-pain : Chercheur R/D mécanique chez Pinxit Industries
Ϟ Liens utiles : Si vous voulez en savoir plus voici :
Ma Fiche
Mes RPs en cours
Mes Liens avec d'autres perso
Jonathan P. MacGraham

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Left_bar_bleue150/3000Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist EmptyJeu 13 Aoû - 23:25

Bienvenue Sharon I love you

_________________
    Doc ◊ On me dit souvent que je crée des monstres. C'est faux, je crée des êtres parfaits au service d'un monstre...
Revenir en haut Aller en bas
Sidhe-seer
Sharon J. Wilson
Ϟ Mensonges proférés : 43
Ϟ Richesses amassées : 51
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Sharon J. Wilson

MessageSujet: Re: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist EmptyVen 14 Aoû - 7:23

Merciii =D

* distribution de cookies virtuels *
Revenir en haut Aller en bas
Sidhe-seer
Moïra MacAlister
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 84
Ϟ Epitaphe : 31/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Moïra
Ϟ Crédits : Wolfie-chama ; a6a7
Ϟ Gagne-pain : Détective et scientifique
Ϟ Liens utiles : Mon histoire
Mon répertoire
Mon planning
Moïra MacAlister

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Left_bar_bleue150/3000Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist EmptyVen 14 Aoû - 11:33

Bienvenue jeune demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Méca-humain
Skylar J. Kenway
AGENT VIPER : SHADOW

Ϟ Mensonges proférés : 562
Ϟ Richesses amassées : 885
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Blackbird ~
Ϟ Crédits : Blackbird ~
Ϟ Gagne-pain : Agent Black Viper, chien d'attaque de Pinxit Industries, assassin professionnel.
Ϟ Liens utiles : Ϟ Ma fiche -
Ϟ Mes liens -
Ϟ Mes RPs -

Skylar J. Kenway

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Left_bar_bleue554/3000Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Empty_bar_bleue  (554/3000)

MessageSujet: Re: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist EmptyVen 14 Aoû - 13:38

Bienvenue petit rat ! What a Face I love you Alors, quand est ce que je te déniche de ta poubelle ? Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist 3889026037

_________________
    You saw my light start to fade when my heart turned cold
    You saw the fright in my eyes when they raped my soul
    I always tried to be good, but was misunderstood
    I always tried to be good, I tried the best I could
    You saw me cryin', mm-hmm
    You saw me cryin', mm-hmm

    I burned the past, burned it down, left it all behind
    Was born again from the ashes that were on the ground
    I'm healing well, getting strong with every passing day
    But it's so hard when the world wants you to go away
Revenir en haut Aller en bas
Sidhe-seer
Sharon J. Wilson
Ϟ Mensonges proférés : 43
Ϟ Richesses amassées : 51
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Sharon J. Wilson

MessageSujet: Re: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist EmptyVen 14 Aoû - 16:58

Merci =D

Mais quand tu veux, Sky, quand tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Méca-humain
Skylar J. Kenway
AGENT VIPER : SHADOW

Ϟ Mensonges proférés : 562
Ϟ Richesses amassées : 885
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Blackbird ~
Ϟ Crédits : Blackbird ~
Ϟ Gagne-pain : Agent Black Viper, chien d'attaque de Pinxit Industries, assassin professionnel.
Ϟ Liens utiles : Ϟ Ma fiche -
Ϟ Mes liens -
Ϟ Mes RPs -

Skylar J. Kenway

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Left_bar_bleue554/3000Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Empty_bar_bleue  (554/3000)

MessageSujet: Re: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist EmptySam 15 Aoû - 10:23

Avec plaisir, moahahaha. Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist 239406306 Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist 3889026037

_________________
    You saw my light start to fade when my heart turned cold
    You saw the fright in my eyes when they raped my soul
    I always tried to be good, but was misunderstood
    I always tried to be good, I tried the best I could
    You saw me cryin', mm-hmm
    You saw me cryin', mm-hmm

    I burned the past, burned it down, left it all behind
    Was born again from the ashes that were on the ground
    I'm healing well, getting strong with every passing day
    But it's so hard when the world wants you to go away
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist   Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Sharon J. Wilson, alias Dust // Like tomorrow doesn't exist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ Steel & Dust :: 
 :: Riders on the storm :: Fiches validées
-