-48%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie BASS+, – 12 h ...
35.69 € 68.37 €
Voir le deal

Partagez
 

 Yirsha Alrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Faë
Yirsha Alrit
Ϟ Mensonges proférés : 5
Ϟ Richesses amassées : 7
Ϟ Epitaphe : 21/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Nila
Ϟ Crédits : Blackbird
Yirsha Alrit

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Yirsha Alrit Left_bar_bleue100/3000Yirsha Alrit Empty_bar_bleue  (100/3000)

MessageSujet: Yirsha Alrit   Yirsha Alrit EmptySam 22 Aoû - 16:36

Yirsha Alrit

Informations

Famille Ϟ Yirsha ne connaît pas ses parents, ils ont préféré l'abandonner en comprenant qu'elle faisait parti des méta-humains. Niveau de vie Ϟ Pauvre et elle s'en contente largement Emploi et études Ϟ Ni emploi ni études, elle se nourrit directement sur les gens c'est gratuit et c'est pas mauvais Résidence Ϟ Les rues de Sighthill.


Capacités

Pouvoirs Ϟ Les pouvoirs de Yirsha sont liés au dragon Kybele. L'appel de la Bête. Elle adore ce pouvoir, n'a de cesse de le travailler, de jouer avec ses familiers favoris qu'elle laisse s'amuser avec elle que se soit des insectes grouillant ou des bêtes assoiffées de sang.Améliorations Ϟ Aucune. Atouts Ϟ A force de vivre dans les rues Yirsha a appris à se défendre facilement. Elle connait le quartier par coeur au point qu'elle le considère comme un terrain de jeu et de chasse à part entière. Son intelligence et son esprit pratique l'aide aussi beaucoup chaque jours. Elle pourrait se servir du Glamour mais s'y refuse, fière de qui elle est et de son apparence. Comme pour ses pairs, elle dispose d'une résistance physique accrue et d'une longévité supérieure. Faiblesses Ϟ Comme pour les autres Faës Yirsha ne supporte pas le fer et elle y est particulièrement sensible. Le fait qu'elle ne se cache pas lui pose également quelques problèmes voir des ennuis de temps en temps.


Descrition mentale

Yirsha. Une chasseuse, une tueuse. Elle aime jouer, comme un chat avec une souris, cruelle, impitoyable. Loin de cacher son apparence avec le Glamour, elle est fière d’être ce qu’elle est. Yirsha est ce que la nature a de plus sauvage, se considère comme tel, totalement imprévisible, dangereuse, implacable. Elle déteste la technologie, hait le Conglomérat voir même les humains, trouvant les siens de loin supérieurs à eux, issus d’une force brute n’ayant pas besoin de tricher avec des défaillances ambulantes. Les seelies? Elle les trouve amusants, avec leurs caprices arrogants, leurs mensonges, et leur apparence de chasteté. Yirsha n’est à l’aise qu’avec les siens, les unseelies et il n’y a qu’eux qu’elle refuse de blesser... Du moment qu’on ne l’emmerde pas.
Yirsha est peu bavarde mais elle sait très bien faire comprendre ce qu’elle ressent ou ses envies Et là non plus elle ne se cache pas. Le mensonge ne la frôle pas elle préfère la franchise aussi froide puisse t-elle être. Se cacher derrière un masque se résume pour elle à cacher sa nature et en général, la personne ayant tenter de la manipuler que se soit par parole ou par acte le regrette très amèrement et finit le coeur encore battant dans sa main ou son assiette. Ou celle de quelqu’un d’autre. Ce n’est pas bien de laisser les humains mourir de faim dans la rue.
Dotée d’un sens théâtrale approfondi, elle aime soigner les mises en scène pour ses victimes et de nature perfectionniste, on ne s’en sort pas quand on entre dans son jeu. Yirsha aime manipuler en jouant sur les bas instincts des gens, les forçant à se détruire d’eux même à moins qu’elle ne brûle d’impatience ce qui arrive de temps en temps. Mais dans ce cas, mieux vaut pour vous avoir la chance d’appartenir au premier groupe.
Autrement, c’est une personnalité charmante, un brin généreuse à ses heures perdues comme vous avez pu le voir plus haut, qui aime la compagnie de personnes de valeurs et dotés d’une cervelle qui ne suspend pas dans un crâne vide comme c’est le cas pour elle de la plus grande majorité des personnes. Elle déteste s’ennuyer et flaire toujours le bon parti pour une nuit de débauche ou un partenaire de jeu, qui lui, ne s’en sort que les pieds devants. Quand il lui reste des pieds.
On serait tenté de la comparer à une enfant aimant avoir de nouveaux jouets mais elle est tout au contraire animée de raisonnements soigneusement établis et qui la côtoie se rend compte qu’elle est loin d’être une gosse. Chaque pas, chaque rare parole montre au contraire le talent glacial d’une femme impitoyable et sauvage emprise à la cruauté et au goût de la chair, mais non sans raffinement et talent.
Description physique

Yirsha est une Unseelie et fière de l’être. Son apparence est sans aucun doute ce qui a poussé ses parents à l’abandonner devant les portes d’un orphelinat. Sous ses cheveux bruns ondulés tout au long de l’année, deux épaisses cornes sombres se laissent voir sur son front. Le reste de son visage est plutôt fin et harmonieux, jeune et délicat, ses lèvres d’un joli rouge.
Cependant, ses yeux, dès qu’elle passe en état de chasse, quittent leur couleur noisettes habituelle pour devenir un bleu gênant et brillant témoignant d’une mort dans les minutes avenir.
Dotée un corps fin et élancée, joliment musclé en vue de ses activités physiques intenses, elle pourrait vous attirer s’il n’était doté d’une longue queue au bout pointue qui fait sa fierté. Elle l'adore.
Quand Yirsha devient le carnivore d’une partie de chasse, en accompagnement à ses yeux, son corps laisse entrevoir d’étranges symboles, visibles à ses chevilles et le long de ses bras.
Ses ongles, elle les laisse pousser jusqu’à un certain niveau mais assez long pour pouvoir jouer avec et s'aider dans la délicieuse tâche de dépecer ses victimes.
Sa tenue vestimentaire est quant à elle plutôt légère, le principal étant de pouvoir bouger comme elle le souhaite.

23 ans

13/10/2047

Edimbourg

Faë

Unseelie

BlackBird



Histoire

Il courait, le cœur battant. Des gouttes de sueur ne cessaient de couler le long de son visage lui brouillant la vue. Il haletait, gémissait. Tous ses membres lui faisaient terriblement mal. Les rues défilaient, il courait droit devant lui n'osait même pas se retourner. Chaque pas mettait son corps à l'épreuve mais il devait continuer. Elle était derrière lui, il le savait, il la sentait. Si elle m'attrape ! Il haletait, comme un animal tentant de survivre à un prédateur inconnu mais dont il pouvait ressentir le pas juste derrière lui. Elle approchait. Il tourna dans une ruelle, n'en pouvant plus. Sa tête se colla au mur. Il pleurait.

-Laissez moi tranquille !

Son unique réponse fut le silence. Il ravala ses larmes se demandant s'il n'était pas fou, s'il n'avait tout simplement pas imaginé ce sourire carnassier.
Je vais rentrer chez moi, je vais... oublier. Non si je rentre elle va venir, elle vient chez moi je le sais ! Personne ne me croit mais je le sais ! Elle déplace des objets, elle m'observe la nuit ! Je vais aller ailleurs, ailleurs ça ira mieux.
Il se passa une main sur le visage, essuyant la sueur qui y dégoulinait.

Je ne suis pas fou !

Il reprit son souffle, courbant son corps. Le son de la rue arriva à ses oreilles, finissant de le calmer et le rassurer. Il avait réussi à oublier le monde autour de lui. Je suis un idiot. Nerveusement un rire s'échappa d'entre ses lèvres. Il soupira et se mit en route vers la civilisation, se mêlant à la foule avec soulagement.
Il partit dans un magasin acheter de quoi passer une nuit dans un hôtel de Newtown. Une fois dans la chambre il ferma à clé et posa cette dernière sur le bureau de la pièce principale. De la fenêtre il pouvait voir Pinxit, le lieu où il bossait. Il se sentit en sécurité. Cette vision le rassurait. Il rigola encore de sa bêtise. Il jeta sa veste sur le lit et posa son sac sur la table basse d'où il en sortit des gâteaux fourrés au chocolat et plusieurs bouteilles d'une bière dégueulasse mais qu'il avait pris l'habitude de boire. Il saisit la première cannette et l'ouvrit, la leva en direction de Pinxit :

-A la tienne Turner !

Il sourit et vida d'une traite sa bière. Brave type ce mec qui donnait à ses employés un week end entier à Noël. Il s'essuya la bouche avec la manche de sa chemise et alla dans la salle de bain. Il avait besoin de se détendre. Il alluma l'eau de la baignoire qui se remplit petit à petit. Il en avait vraiment besoin.
Une fois dans l'eau il ferma les yeux, entièrement détendu. Il sourit. Encore une bonne bière, et pourquoi pas tenter de passer la soirée avec une femme de chambre où la petite réceptionniste et la soirée serait parfaite. Oui, ça le tentait bien tout ça. Il avait toujours aimé les blondes. Se serait son petit cadeau.
Il ne sortit de sa baignoire qu'à partir du moment où l'eau devint glaciale, se rinça avec la douchette et se sécha rapidement avant d'enfiler un peignoir soigneusement mis à sa disposition. Ca sentait bon, ça sentait le propre. Il s’emmitoufla dedans et se jeta sur le lit, la télé face à lui, ses pains au chocolat à sa droite. L'odeur des pâtisseries lui chatouilla les narines et il s'enfonça un pain entier dans la bouche, mâchant goulûment. Alors qu'il déchiquetait son petit pain, il grimaça un peu. Il y avait quelque chose de dur. Bah. Sûrement un morceau de chocolat mal fondu. Il haussa les épaules et s'en enfourna la moitié d'un autre en bouche. Encore cette chose dure. Cette fois nettement intrigué, il regarda la moitié qui lui restait en main. Au milieu du chocolat, la deuxième moitié de ce qui semblait être une blatte trônait, broyée en deux par ses propres dents. Il manqua hurler jeta au loin son goûter qui atterrit sur la moquette de sa chambre. Prise d'une envie de vomir il se rua au-dessus des toilettes et y déversa le contenu de son en cas et du repas de midi. Il sanglota en voyant au milieu de son vomi une blatte mastiquée et la tête de l'autre. Il tira rapidement la chasse d'eau et se rua sur une bière. Il avala les premières gorgées et poussa un nouveau cri en jetant au loin la cannette dont le liquide coula sur un tapis. Mêlé à sa boisson, des asticots encore remuants.
Il se colla au mur, pleurant véritablement cette fois.
Le bureau ! La clé ! Il fallait qu'il sorte d'ici et vite. Il se rua vers le meuble mais la clé n'y était pas. Il se prit la tête entre les mains tournant sur lui même pour tenter de la trouver, s'arrachant quelques cheveux au passage. Il se mit à quatre pattes la cherchant frénétiquement au sol.

-Putain de clé !

Il leva son visage et se vit dans le miroir, les yeux exorbités, à moitié fou. Il haleta puis redressa la tête en voyant l'ombre. Elle était derrière lui.




La femme de chambre ouvrit la porte. Il était tôt mais on l'avait prévenu que le client était sûrement parti à une heure très matinale. On ne l'avait pas vu mais la chambre avait été réglée. Elle ouvrit machinalement la porte et la referma, chantonnant, et se dirigea vers une cannette de bière qui traînait sur le sol et avait sali tout le tapis. Elle poussa un juron et maudit cet enfoiré qui allait lui donner le double de travail. C'était le 24 décembre et elle avait encore des courses à faire pour le repas du lendemain! Elle s'approcha d'un morceau de petit pain mâchonné jusqu'à la moitié et renifla. Il y avait une odeur dans l'air.
Intriguée elle leva les yeux et hurla, reculant d'un bon.
Face à elle, un homme nu accroché au mur à l'aide des rideaux. Il était éventré. Son intestin était enroulé autour de lui, comme une guirlande. Tout le long, les doigts des la victime pendaient comme des boules sur un sapin de Noël. Le reste de l'intestin était accroché au plafond exprimant de jolis demis cercles. Une décoration soignée à la veille des fêtes. Le cœur avait été arraché et disposé au sommet de sa tête. Ca et là il manquait des morceaux de chair. Les cuisses avaient été vidées jusqu'à l'os. Sur les guirlandes murales encore sanglantes, les oreilles étaient soigneusement suspendues.
Derrière le cadavre, les bâtiments de Pinxit dominaient la vue et sur la vitre était inscrit en lettre de sang:
"I wish you a merry christmas".



C'était la moitié de l'après-midi. Mme Smith devaient encore faire deux trois courses pour le repas de Mr Turner qui aurait lieu le lendemain. Elle entra chez son boucher favori et avança vers la caisse où une jeune femme nettoyait sagement le comptoir. Elle ne l'avait encore jamais vue. Sûrement une nouvelle. Elle savait que ce brave homme aimait aider des personnes à s'en sortir en leur donnant un peu de travail dès qu'il le pouvait. La jeune femme la regarda, un charmant sourire sur le visage.

-Bonjour madame. Que puis-je faire pour vous ?
-J'ai une commande au nom de Mme Smith mademoiselle.
-Oui, je vois. Une dinde avec une farce maison si je ne me trompe pas.
-C'est bien ça mademoiselle.
-Je vais vous chercher ça tout de suite.

Après un adorable nouveau sourire, Mme Smith vit cette jeune demoiselle aller chercher sa commande. Elle revint avec rapidement.

-Merci.

Mme Smith prit son porte feuille et en sortit un chèque tout lisse.

-Je peux vous laisser le remplir mademoiselle ?
-Bien sûr.

Appréciant sa gentillesse, Mme Smith sortit une petite pièce qu'elle fit maladroitement tomber au sol. Elle la ramassa péniblement et vit son reflet se redresser dans les vitrines devant elle. Elle sursaute et manqua pousser un cri. Le reflet de la jeune fille !

-Qu'est-ce que !

Mme Smith regarda la vendeuse dont l'apparence n'avait pas changé le moins du monde. Elle semblait inquiète.

-Mme Smith ? Tout va bien ?
-Oui je... excusez moi mademoiselle
-Très bien mais... faites attention à vous, vous avez l'air surmenée.

Mme Smith sourit et tendit la petite pièce à la jeune et charmante vendeuse qui la remercia avec politesse. Doucement, sa commande en main elle se détourna et sortit en secouant la tête.

-Des cornes... j'ai dû rêver. Elle a raison il me faut sûrement une bonne journée de repos.

Yirsha sourit en la regardant partir. Elle retourna à l'arrière boutique, enjambant le corps sans vie du boucher. C'est qu'elle avait mis du temps à trouver où cette petite vieille allait chercher le repas de cette pourriture de Turner. De sa poche elle sortit une petite sucette destinée aux enfants qu'elle avait piqué au comptoir et la mit entre ses lèvres qui souriaient toujours.
Elle détestait avoir recours au Glamour mais cette fois-ci, le jeu en valait la chandelle. Sans se retourner elle sortit par l'arrière et s'en alla rejoindre son quartier favori remerciant mentalement ses petits amis de leur aide précieuse et de deux trois sacrifices nécessaires à tout ceci.

-Joyeux repas de Noël Mr Turner.



You, myself & I
Pseudo Ϟ Nila Comment as-tu connu le forum ? Ϟ Une amie <3Ton avis sur le forum ? Ϟ Il est parfaiiiiittttttt Code Ϟ OK

Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
Intelligence Artificielle
THE TIMELESS ONE

Ϟ Mensonges proférés : 165
Ϟ Richesses amassées : 316
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Le tiens, le vôtre, le nôtre.
Ϟ Crédits : Blackbird.
Ϟ Gagne-pain : Marionnettiste éhonté d'âmes damnées et écervelées.
Intelligence Artificielle

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Yirsha Alrit Left_bar_bleue0/0Yirsha Alrit Empty_bar_bleue  (0/0)

MessageSujet: Re: Yirsha Alrit   Yirsha Alrit EmptyJeu 27 Aoû - 17:46

Félicitations

Validation expresse


Ave !
J'ai adoré l'histoire ! Tellement gore et glauque ! Les sbires de Pinxit n'ont qu'à bien se tenir.
Tu gagne +100 de réputation (pionnier du forum).


Félicitation, jeune padawan ! Te voilà validé, et devenu membre officiel de notre équipage de fous furieux ! Yirsha Alrit 2435521040 Avant toute chose, moi, sa sacrosainteté le MJ, te demanderai de faire référencer ton avatar. Ceci accompli, le forum t'ouvrira les bras ! N'hésite pas à créer une fiche de liens, afin que les autres joueurs tissent avec toi les plus belles -ou les plus terribles relations qui soient. Tu peux également tenir ton propre journal. Tu es la recherche de ta maman ou de ton petit frère ? La section scenarii est à ta disposition ! Si tu as la moindre question, n'hésites jamais à contacter le staff !
Bon jeu sur DS !
Revenir en haut Aller en bas
https://steel-and-dust.forumactif.org
Méca-humain
Skylar J. Kenway
AGENT VIPER : SHADOW

Ϟ Mensonges proférés : 562
Ϟ Richesses amassées : 885
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Blackbird ~
Ϟ Crédits : Blackbird ~
Ϟ Gagne-pain : Agent Black Viper, chien d'attaque de Pinxit Industries, assassin professionnel.
Ϟ Liens utiles : Ϟ Ma fiche -
Ϟ Mes liens -
Ϟ Mes RPs -

Skylar J. Kenway

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Yirsha Alrit Left_bar_bleue554/3000Yirsha Alrit Empty_bar_bleue  (554/3000)

MessageSujet: Re: Yirsha Alrit   Yirsha Alrit EmptyJeu 27 Aoû - 17:50

Bienvenue, spayce de psychopathe ! Yirsha Alrit 3820794658

_________________
    You saw my light start to fade when my heart turned cold
    You saw the fright in my eyes when they raped my soul
    I always tried to be good, but was misunderstood
    I always tried to be good, I tried the best I could
    You saw me cryin', mm-hmm
    You saw me cryin', mm-hmm

    I burned the past, burned it down, left it all behind
    Was born again from the ashes that were on the ground
    I'm healing well, getting strong with every passing day
    But it's so hard when the world wants you to go away
Revenir en haut Aller en bas
Faë
Nevius Ravencius
Ϟ Mensonges proférés : 23
Ϟ Richesses amassées : 27
Ϟ Epitaphe : 19/08/2015
Ϟ Pseudonyme : beleth
Ϟ Crédits : echostain
Nevius Ravencius

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Yirsha Alrit Left_bar_bleue750/3000Yirsha Alrit Empty_bar_bleue  (750/3000)

MessageSujet: Re: Yirsha Alrit   Yirsha Alrit EmptyVen 28 Aoû - 13:37

bienvenue consœur !
Revenir en haut Aller en bas
Faë
Namród Felyndrel
The Archangel

Ϟ Mensonges proférés : 159
Ϟ Richesses amassées : 345
Ϟ Epitaphe : 03/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Sienna
Ϟ Crédits : moi-même.
Ϟ Gagne-pain : Capitaine de la Garde d'Aviana, Protecteur de sa Majesté et Porteur de Justice.
Ϟ Liens utiles : ma fiche ;
◆ mes liens ;
◆ mes rps ;
Namród Felyndrel

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
Yirsha Alrit Left_bar_bleue250/3000Yirsha Alrit Empty_bar_bleue  (250/3000)

MessageSujet: Re: Yirsha Alrit   Yirsha Alrit EmptySam 29 Aoû - 13:17

Bienvenue ! Tu aurais ta place chez Icarus, vu ton amour inconsidéré pour Turner. Yirsha Alrit 3033557499 What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Yirsha Alrit   Yirsha Alrit Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Yirsha Alrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ Steel & Dust :: 
 :: Riders on the storm :: Fiches validées
-