Le Deal du moment : -34%
LaCie 4 To Disque Dur Externe portable – USB 3.0
Voir le deal
94.99 €

Partagez
 

 meleth d. ▲ the world spins madly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Méca-humain
Meleth D. Ciezlak
you thought hell was hard ?

Ϟ Mensonges proférés : 126
Ϟ Richesses amassées : 132
Ϟ Epitaphe : 05/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Qadesh
Ϟ Crédits : Qadesh & BioWare
Ϟ Gagne-pain : barmaid & (ex)mercenaire encore en service
Ϟ Liens utiles : FICHE
LIENS
Meleth D. Ciezlak

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue150/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyJeu 6 Aoû - 16:14

Meleth Diane Ciezlak

Informations

Famille Ϟ Son flingue ? Non, fade plaisanterie, Isbeth et Franz Ciezlak sont décédés, hélas. Mel n'a aucun frère, ni sœur, elle est donc fille unique et orpheline dans un sens. Sa famille aujourd'hui ce sont les anciens mercenaires avec qui elle a travaillé. Niveau de vie Ϟ Potable, elle ne roule pas sur l'or mais s'en contente joyeusement. Emploi et études Ϟ Si aujourd'hui Mel est barmaid dans un bar peu recommandable - voire même absolument infréquentable, et continue d'accepter des demandes plus ou moins légale selon le prix que l'on y met, c'est une ex-mercenaire. Autrefois militaire, elle avait reçu une éducation convenable avant de devenir un pupille de son pays, elle a participé à plusieurs conflits avant de déserter et de devenir mercenaire avec l'intégralité de son unité. Résidence Ϟ Sighthill, au dernier étage d'un immeuble absolument délabré.

Capacités

Pouvoirs Ϟ Naturellement aucun. Améliorations Ϟ
• Un cœur, premièrement, qui n'est pas organique ni l'original.
• Pour le bas du corps c'est plus compliqué, du côté droit elle a perdu sa jambe de la hanche aux orteils, remplacée par un membre cybernétique. Du côté gauche c'est du genou au pieds qu'elle fut amputée et dotée d'une prothèse cybernétique. Les deux pieds sont dotés de lames rétractiles, ces dernières mesurent un pied de long et apparaissent à l'arrière du pieds un peu au-dessus du talon.
• Sa main droite est cybernétique, si ses jambes sont dotées d'options militaires ce n'est pas le cas de sa main.
• Ses canaux auditifs sont également des prothèse cybernétiques. Elle sont visibles de l'extérieur, ce dispositif la rend capable de recevoir des ondes radios et de les décrypter. (cependant la plupart du temps ce dispositif est désactivé, même si elle entends un peu mieux que la moyenne grâce à ça, les ondes radios lui donnent de sacrées migraines.)
Atouts Ϟ • Formation Militaire, ce qui inclut le combat au corps à corps et le maniement des armes à feu, ainsi que quelques manœuvre à l'arme blanche.
• Loin d'être conne, ça permet quand même de pas se laisser avoir trop facilement, de plus elle est blindée maintenant, elle n'est pas sentimentale ni sensible à l'empathie ou à la pitié, ça aide parfois.
Faiblesses Ϟ Les plasmides et la neuropozyne en premier lieu, ça aurait tendance à la couler par le fond. Ensuite son cœur, même s'il est d'excellente facture il n'est plus tout récent et a ses limites, si Mel ne prends pas garde elle peut le faire dérailler. Comme elle manque parfois de discernement il lui arrive de s'attirer des ennuis, mais elle essaie de soigner ce détail de sa personnalité.


Descrition mentale

Meleth est une râleuse.
Mais vous aviez sûrement dû y penser vous-même, elle aime râler, elle aime s’écouter râler, elle aime râler pour rien. C’est une occupation pour elle, parfois si elle ne râle pas elle se contente d’être elle-même, c’est-à-dire un peu brusque de nature, un peu corrosive, un peu maladroite dans ses paroles, un peu conne aussi, souvent mélancolique et parfois violente.
Mais elle a survécu jusque-là, donc elle peut continuer sur cette voie.
Mel n’est pas méchante de premier abord, juste grossière et brusque, mais s’il y a bien une chose qu’on lui reproche c’est qu’on peut lui faire confiance, une parole est une parole et Meleth n’y déroge jamais.
Par exemple si elle dit qu’elle va vous casser un bras, attendez-vous à ce qu’elle le fasse.
Pour éviter ça il suffit de l’appeler Mel, et non pas Meleth. Si vous voulez en faire votre amie – du moins pour un temps, il suffit de lui filer des clopes, de l’alcool ou de la bouffe, elle ne crache jamais dessus de toute façon. Foncièrement elle n’est pas méchante, elle est même assez amicale en fait, elle apprécie de discuter, elle apprécie d’écouter parfois, mais il faut vite fermer sa gueule quand elle n’a plus envie d’être votre assistante sociale. Elle est assez solitaire en général, elle vit bien les deux versants de la vie d’être humain en fait, elle est un reptile adaptatif, foncièrement.
Méfiante, de toute façon qui ne l’est pas ici ? Elle ne fait jamais confiance à personne, sauf des privilégiés qui savent ce que c’est que le sang et les tripes, auquel cas elle leur accorde un tiers de sa confiance, le reste n’est accordé qu’à elle-même. Cependant elle peut se targuer de ne pas être raciste, selon elle ce qui définit une personne c’est pas son ADN, c’est ses actes, pour le reste c’est des foutaises, elle a connu des faë bien plus sympathique que des humains qui se prétendaient très bien.
Si elle est encore dotée de pitié, elle n’aide pas à tout va, et jamais gratuitement de toute façon, comme tout le monde elle a besoin de sa croute pour vivre en fait.
Mel est pas souvent furieuse, elle sait se contrôler, mais quand ça arrive ce n’est pas la peine d’espérer voir arriver une vanne de merde, elle devient un peu hivernale dans ses moment-là, elle aime bien d’ailleurs, ça lui rappelle des souvenirs en fait. Elle est capable de fermer ses vannes d’humanité – pour ce qu’il en reste, et de redevenir une machine à tuer, un peu cartoon car elle parle parfois toute seule, ou à son flingue ce qui est dans ce cas assez flippant, après tout c’est jamais qu’une ex-militaire devenue mercenaire.
Est-ce qu’on arrête un jour d’être mercenaire ?
Description physique

Il est difficile d’ignorer que Mel est tatouée, de la tête aux pieds, littéralement.
Sur la tête, le cou, les bras, le dos, bref ils sont rares les centimètres carrés de peau qui sont encore vierge d’encre ou de cicatrices. Parce que sur sa peau qui normalement est claire, il y a aussi des cicatrices, sur son cou, ses bras ou sa poitrine, bon elle n’en est pas couturée mais elles ne sont pas invisibles pour autant. Autre fait notable, Meleth à le crâne rasé sur les côtés et l’iroquoise brun acajou trop longue qui en découle est attachée en queue de cheval à l’arrière de son crâne, quelques mèches tombent sur son front et viennent strier son regard noisette qui selon l’éclairage peu s’éclaircir de façon notable – rien de surnaturel là-dedans c’est biologique. Mel se maquille, effectivement, ce détail curieux se traduit par du noir autour des yeux et du rouge à lèvres couleur sang, qui lui vont plutôt bien au teint. Sur ses oreilles la partie externe de ses prothèses est dans une teinte qui s’approche du doré mais que ne l’est pas vraiment, comme un mélange de bronze et d’or clair, de toute façon personne n’oserait les lui arracher, il faut s’approcher pour les remarquer et les dissocier de sa peau.
Mel n’est pas grande, de taille moyenne, elle est fine et nerveuse et pourtant difficile d’ignorer qu’elle est musclée la bougre. Souvent vêtue d’un treillis et de rangers de cuir noir, plutôt hautes et dont le col est sanglé par deux boucles métalliques. Elle porte un blouson de cuir noir clouté et sait parfaitement dissimuler son holster qui laisse reposer son flingue sous son bras – il est rare qu’elle s’en sépare de toute façon, même pour dormir. Elle ne porte pas de tenue féminine, ce n’est pas dans sa nature ni dans son éducation, et de toute façon elle n’a pas d’argent à consacrer à des vêtements qui ne sont pas utiles et résistants, trêve d’artificialité elle l’est assez.
Pour ce qui est de ses jambes, elles sont d’apparence tout à fait normal, la peau synthétique est tatouée forcément, mais rien ne saurait vous dire qu’elles sont cybernétiques et qu’elles renferment chacune une lame effilée et tranchante comme du rasoir.
De visu, même si Mel n’est apparemment pas un canon elle n’est pas laide pour autant, même si elle dégage une aura qui est tout sauf attirante – sauf pour certain type de gars qui aiment bien se prendre des beignes, mais c’est une autre affaire.

Vingt-sept Ans

21 | 03 | 2043

États Allemands Unis

Humain Augmenté

Citoyen

Qadesh



Histoire

Un puissant coup de rangers décrocha de sous le zingue défoncé un fusil qui crachait un calibre à arracher la tête d’un chien à trente mètres.
Un bruit de coulisse métallique et de ressort informa l’assistance qu’une balle se trouvait présentement dans la chambre de tir, prête à faire feu, la crosse enfoncée dans l’épaule. Meleth, imprégnée de son calme apparent avait un sourire de travers et pointait la tête d’un client – ce qu’il était, elle en avait rien à secouer de toute façon, un client est un client, mais les mauvais payeurs elle n’appréciait pas ça du tout, elle avait un commerce à faire tourner. Un cure-dent coincé au coin des lèvres elle ouvrit alors sa gueule, avec sa voix défoncée à l’alcool et au tabac plus ou moins règlementaire.
« Tu payes et tu décarre, ou je t’offre une permanente. » Mel était gentille, beaucoup des habitués de cet endroit vous le diront, mais elle avait aussi son côté obscur, par exemple quitte à pas régler l’addition dans son intégralité, il fallait quand même laisser quelque chose sur le comptoir – sa montre, par exemple.
« C’est pas légal de buter ses clients. » Bon admettons qu’il restait sur de lui, en attendant ça ne l’amusait pas du tout d’être tenu en joue par une petite nerveuse tatouée de la tête aux pieds. La rumeur disait qu’elle avait la gâchette facile et mauvais caractère, ils ne pensaient pas si bien dire les pauvres cons. Mais lui il était sûr que ce n’était qu’une nana comme les autres, elle ouvrait grand sa gueule, mais elle savait qu’aboyer – or les gens qui savent qui est Mel savent qu’elle mord, et fort en plus.
« Partir sans payer non plus, connard. » Elle cracha son cure dent et pressa progressivement le chien de l’arme. « Ils n’ont pas que ça à foutre de coller une mercenaire en taule, le temps qu’ils réalisent que t’es mort que y aura plus trace de ta sale existence. Paye et soulage-nous de ta présence avant que ça dégénère... » Il essayait visiblement de savoir si c’était du lard ou du cochon. Manque de patience et fatigue aidant, Meleth tira dans le mur en face, décalant le canon pour le laisser en vie, mais suffisamment prêt pour qu’il sente la balle siffler à ses oreilles. Elle rechargea aussitôt, de telle manière qu’on entendit presque qu’un seul bruit difforme d’explosion et de métal frottant sa glissière. « Accélère, j’ai des crampes. » Dépité, et aussi un peu effrayé, il devait admettre avoir manqué de se pisser dessus en sentant le souffle de la déflagration, le mauvais payer laissa sa note et un peu plus – histoire de s’assurer qu’elle le laisserait passer la porte du gourbi sans trous dans le buffet.
Meleth ronchonna, laissa tomber lourdement l’arme sur le comptoir et ramassa la monnaie, elle l’envoya valser dans la caisse approximative qui tenait lieu de reliquaire monétaire et rangea l’arme sous le comptoir avant de retourner à ses habituelles discussion sur l’armée, la mort et les membres robotiques qu’elle possédait et que d’autres avaient.
Parfois elle avait l’impression d’être une petite vieille se plaignant de son arthrose.

Quand le jour tombait, Meleth quittait son gourbi, après l’avoir verrouillé en tous sens.
Maintenant elle ne vivait que la nuit de toute façon, elle n’aimait plus le jour, elle ne l’avait jamais tant apprécié que cela d’ailleurs. Même à Berlin quand elle était môme, elle préférait la nuit, c’est là que ses parents rentraient du travail. Des souvenirs d’eux ? Pas vraiment, c’était vague, des certitudes, des idées, des parfums aussi parfois, rien de plus – et ce n’était pas comme si elle cherchait véritablement à savoir.
Ce que l’on ne connait pas, ou plus, ne nous manque pas.
C’était un peu sa philosophie de toute façon. Elle ferma les six loquets de sa porte et laissa tomber son sac à dos sur le sol, impossible d’enlever son blouson, le chauffage c’était pour les faibles ! Elle poussa un chapelet de juron en allumant une cigarette et en tirant un bouteille d’alcool d’une de ses étagères surchargées par ces dernières.
Sa famille hein ? Bonne blague, elle avait des souvenirs plus net d’après leur perte que d’avant, c’était peut-être le choc à la tête ou l’opération, peut-être même sa mort clinique, qui n’avait pas duré longtemps mais qui avait demandé un cœur tout neuf, elle avait quoi, treize balais à l’époque ?
Enfin bref, ça lui avait un peu salopé la mémoire en fait.
Elle savait plus trop de toute façon, elle chercha dans la doublure du canapé ses plasmides, là elle en avait besoin, vraiment. C’était pas faute de vouloir arrêter, mais c’était plus fort qu’elle, pourtant il en fallait des couilles pour la dépasser dans certains domaines, ne serait-ce que la possession déjà de ces attributs masculin.
A cette pensée ahurie elle partit d’un grand rire stupide.
Elle soupira en se laissant s’enfoncer dans le canapé défoncé, il n’y avait qu’une pièce ici, sauf la salle de bain, ça lui rappelait la caserne un peu. Celle qu’elle avait à Berlin, avec les gars du cinquantième bataillon des forces spéciales.
En vérité il n’y avait que dix unités, mais ça marchait à la dizaine pour le nom, de toute façon elle n’avait jamais bien compris toute les subtilités de la hiérarchie, elle avait été envoyée dans une école martiale dès sa sortie de l’hôpital. Si l’état avait financé ses augmentations dans ce but, ce n’était pas pour que dalle non plus. Elle se souvenait qu’il n’y avait pas beaucoup de filles, elles étaient peut-être une trentaine sur les centaines de balourds redondants que l’on y voyait, pupille de la nation mon cul, chair à canon était plus clair – et aussi plus honnête…
Elle ferma les yeux et se pris à se souvenir, ça ne lui arrivait pas souvent pourtant.

« Un jour, un homme très intelligent m’a dit que les mercenaires ne peuvent pas s’offrir le luxe d’avoir un cœur, par là j’entends un cœur d’être humain, cette entité stupide qui vous fait aimer et pleurer. » Meleth fit glisser son arme dans son holster et tira sur ses gants d’un air absolument obligeant. Elle avait les cheveux rasés sur le côté de sa tête, une queue de cheval tirait cette longue iroquoise en arrière, révélant le tatouage qui cerclait son crâne. « Il avait raison, ce con, diablement raison. » Le con en question reposait à ses pieds, une jambe en moins au tableau, le sourire de la mort peint sur le visage avec une longue traînée de sang qui partait de sa tête, sur le bras de Meleth, encore posé contre son holster, Graves voyait les muscle faire tressauter l’encre sur sa peau.
Il se souvenait encore avoir expliqué que le tatouage était une tradition militaire, et avoir gueulé qu’elle avait pris sa phrase aux pieds de la lettre quand elle avait commencé à recouvrir ses bras et son dos d’encre noire et rouge.
Ils avaient tous la gueule de traviole, fallait prendre des décisions parfois, Kristoph n’avait aucune chance de survie dans un endroit pareil, Meleth avait donc appliqué un protocole très simple qui était devenu une idée fixe depuis qu’ils avaient désertés : si tu es blessé mortellement, autant que tes frères t’achèvent. Il avait demandé que Mel le fasse, elle n’avait pas refusé – de toute façon ce n’était pas une pisseuse, ce n’était pas la première balle qu’elle logeait dans une boîte crânienne.
« Mel, ça suffit la philo. On bouge. » Il n’avait pas employé un ton aussi strict que de coutume, tout le monde passait à Meleth ses tendances au monologue, elle ne disait jamais rien de trop stupide ou trop intelligent, dans un sens elle habillait le silence, ce n’était pas plus mal.
Les trois plus vieux l’avaient adoptée de suite la gamine.
Elle en voulait, elle était plus capable que les trois premiers de la classe qui avaient foulé les rangs avec eux, les Chiens Galeux n’aimaient pas les petit proprets des grandes villes, ces officiers en devenir qui comptaient sur la solde pour se faire mousser avec leurs parents bourrés de frics. Il préférait les gamins comme Meleth, qui étaient légion, des gamins qui n’avaient que ça, des fauves qui savaient ce que c’était que de se faire tabasser, la loi du plus fort comme marquée au fer rouge dans leurs gênes.
Ils avaient un truc qui valait de l’or, l’instinct.
Forcément il avait été plus dur avec elle qu’avec les autres – mais elle ne l’avait jamais déçu la petite conne, pas une fois. Elle avait serré les dents derrière son sourire, elle avait tout encaissé et avait tout fait pour être dix fois meilleures que les autres – elle l’avait dit elle-même, à cette époque elle n’avait que ça de toute façon, pour survivre il lui avait fallu un but, ce but c’était être la meilleure.
Même après cette foutue boucherie à dix kilomètres de Cologne, quand elle avait pour la première fois ouvert sa gueule pour lui couper la parole, ça avait été pour dire qu’elle en avait ras le cul, qu’elle désertait dès maintenant, elle venait d’exprimer tout haut une lassitude commune. Mel avait passé une demi-heure à expliquer qu’elle ne avait marre de taper sur la gueule des humains, des faë et du reste, elle en avait marre de taper, de tirer, de tuer. Elle ne voyait pas ou ça menait tout ça, elle avait tiré sur des gosses, sur des femmes, on vous apprend pas à l’école militaire, du moins pas au début, après on s’entraîne sur cible vivante parfois. Des prisonniers, des animaux, l’armée c’est une école cruelle de toute manière… Mais on vous apprend pas à porter la mort sur vos épaules, l’écouter rire du soir au matin est épuisant, surtout pour elle qui entendait si bien avec ses prothèse auditives.
Meleth était cependant utopiste, Graves le savait diablement. Elle voulait juste que les gens acceptent tout ça et vivent en conséquence, mais l’être humain – il le savait, était de toute façon un cancer à lui tout seul.
Ils avaient tous cette idée en tête depuis un moment, les six restants sur les treize de départ…
Même si maintenant ils n’étaient que quatre au final.
Et puis, c’était il y a longtemps cette affaire, maintenant elle était Lieutenant.
Enfin, elle avait été son sous-officier, elle ne l’était plus.
Pendant quelques années, les quatre mercenaires roulèrent leur bosse, payé à multiples affaires illégales, puis un jour, très naturellement il fallut se séparer, quitter cette famille improvisée pour être lâché dans le grand monde. Meleth avait maturé à retardement, elle avait vingt-cinq ans quand elle décida de prendre son indépendance et de quitter ce qu’elle avait de plus proche d’un père.
Et puis la désertion, c’est le peloton, tout le monde savait ça.
Ils étaient même étonnés d’être encore en vie – exception faite des pertes collatérales.
Oh oui, elle se souvenait, elle en avait bavé, pas vingt-quatre heures qu’elle était seule qu’elle s’était fait piquer un flingue et le peu d’argent qu’elle avait sur elle. De rage, et avec l’aide ses jambes cybernétiques de lignée militaire – et aussi par le fait qu’elle était assez casse-cou sur les bords, elle avait coursé le coupable et lui avait découpé une oreille avant de le laisser gémir dans un coin sombre.
Le lendemain un colosse lui avait pété la mâchoire quand sa victime d’hier avait été se plaindre.
Et une mâchoire brisée c’est douloureux et pas pratique du tout…

Mais alors, Edimbourg, pourquoi et comment ?
Meleth elle-même se demande encore pourquoi…
Un coup sur sa porte la tira de sa rêverie.
Elle tira de sa ceinture son couteau tactique et écrasa son mégot dans une boîte de pizza ouverte sur la table basse brisée en deux. Elle serra la garde entre ses doigts cybernétiques et s’approcha de la porte, elle entendit alors une plainte familière qui l’empêcha d’enfoncer la lame par l’œilleton de la porte.
Une vieille balade polonaise qui lui fit tirer ses verrous.
« T’es chié de venir au lever du jour. » Maugréa la tatouée, rangeant son couteau dans le fourreau à sa ceinture, cachée dans la doublure de la taille du treillis.
« Tout le monde a besoin d’argent, même toi, même fatiguée. » Bordel, il était déjà là lui ? Elle pensait avoir le temps de ronfler ce matin, ou de nettoyer ses flingues en mode pilotage automatique – parce que pendant ses crises de somnambulisme elle était capable de démonter son mitrailleur et de le remonter, propre comme un sou neuf. Mais il savait qu’elle faisait tout pour obtenir de la neuropozyne ou des plasmides, tout oui, même les trucs vachement craignos. Mel n’avait pas le choix, elle était bourrée d’augmentation, ça lui avait sauvé la vie, en même temps c’était une excuse pour les fanatiques pour la dépecer vivante, et une excuse pour les crétins de faire d’elle une machine alors qu’elle avait encore un cerveau pour réfléchir.
« Ta gueule Kosovo, ta gueule. » Ah ça y est, elle se souvenait de pourquoi elle était venue là. Encore une preuve qu’elle était sacrément utopiste la petite mercenaire. Elle pensait qu’ici elle serait pénarde, mais souvent les noms ça se balade aussi vite que les rumeurs et les réputations, elle ne savait pas quel con avait donné son nom, mais un jour Kosovo – parce que oui c’est son vrai nom en plus, était venu lui proposer quelques petits contrats pas légaux, par exemple foutre en l’air un match dans la Fosse, tuer un mauvais payeur, enfin bref elle avait eu besoin de ça pour reprendre le bar dégueulasse qui lui servait de gagne-pain presque légal.
Quelle vie de merde.

You, myself & I
Pseudo Ϟ Qadesh ou Quad, sinon Mel c'est bien aussi. Comment as-tu connu le forum ? Ϟ Classique voyage de partenaires en partenaires. Ton avis sur le forum ? Ϟ Vous êtes beaux, originaux, vous avez l'air d'être de gentils gens, je manque de superlatifs pour vous définir. Code Ϟ OK


_________________

Les vivants et les morts avancent sur des voies différentes; les renards quant à eux, cheminent entre les deux voies. Divinités et monstres progressent sur des chemins différents; les renards, quant à eux, se meuvent entre les divinités et les monstres. ▲ Ji Yun, Dynastie Qing
Revenir en haut Aller en bas
Sidhe-seer
Xoris Kaldman
Ϟ Mensonges proférés : 590
Ϟ Richesses amassées : 1186
Ϟ Epitaphe : 19/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Akarius
Ϟ Crédits : Reza Kabir
Xoris Kaldman

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue150/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyJeu 6 Aoû - 18:13

bienvenue :) bonne chance pour ta fiche ;3
Revenir en haut Aller en bas
Méca-humain
Skylar J. Kenway
AGENT VIPER : SHADOW

Ϟ Mensonges proférés : 562
Ϟ Richesses amassées : 885
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Blackbird ~
Ϟ Crédits : Blackbird ~
Ϟ Gagne-pain : Agent Black Viper, chien d'attaque de Pinxit Industries, assassin professionnel.
Ϟ Liens utiles : Ϟ Ma fiche -
Ϟ Mes liens -
Ϟ Mes RPs -

Skylar J. Kenway

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue554/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (554/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyJeu 6 Aoû - 18:47

Bienvenue à toi ! I love you Si tu as des question, tu connais le chemin de ma boîte MP... meleth d. ▲ the world spins madly 1886318583

_________________
    You saw my light start to fade when my heart turned cold
    You saw the fright in my eyes when they raped my soul
    I always tried to be good, but was misunderstood
    I always tried to be good, I tried the best I could
    You saw me cryin', mm-hmm
    You saw me cryin', mm-hmm

    I burned the past, burned it down, left it all behind
    Was born again from the ashes that were on the ground
    I'm healing well, getting strong with every passing day
    But it's so hard when the world wants you to go away
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyJeu 6 Aoû - 21:59

Bonjour Bonjour! Bon courage pour la chouette de ta fiche, de ce que j'ai pu lire, ça promet!

A très vite dans les rues sombres d'Edimbourg!
Revenir en haut Aller en bas
Méca-humain
Meleth D. Ciezlak
you thought hell was hard ?

Ϟ Mensonges proférés : 126
Ϟ Richesses amassées : 132
Ϟ Epitaphe : 05/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Qadesh
Ϟ Crédits : Qadesh & BioWare
Ϟ Gagne-pain : barmaid & (ex)mercenaire encore en service
Ϟ Liens utiles : FICHE
LIENS
Meleth D. Ciezlak

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue150/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyVen 7 Aoû - 16:09

Merci vous êtes tout mignons ♥
(oui pardon encore pour mes questions stupide 8D)

Bien, je suis prête à me faire taper dessus pour toute les coquilles présente dans ce ramassis de fadaises, pardon d'avance pour le pauvre lecteur ;_;
(je me relis pour débusquer les fautes, mais il n'est pas impossible que certaines en réchappent)
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
Intelligence Artificielle
THE TIMELESS ONE

Ϟ Mensonges proférés : 165
Ϟ Richesses amassées : 316
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Le tiens, le vôtre, le nôtre.
Ϟ Crédits : Blackbird.
Ϟ Gagne-pain : Marionnettiste éhonté d'âmes damnées et écervelées.
Intelligence Artificielle

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue0/0meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (0/0)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyVen 7 Aoû - 16:50

Félicitations

Validation expresse


Ave !
Une fiche très intéressante. J'ai beaucoup aimé ta façon de raconter l'histoire de ton perso. Enfin une petite copine pour notre ombrageux méca-humain... meleth d. ▲ the world spins madly 3304086677

Félicitation, jeune padawan ! Te voilà validé, et devenu membre officiel de notre équipage de fous furieux ! meleth d. ▲ the world spins madly 2435521040 Avant toute chose, moi, sa sacrosainteté le MJ, te demanderai de faire référencer ton avatar. Ceci accompli, le forum t'ouvrira les bras ! N'hésite pas à créer une fiche de liens, afin que les autres joueurs tissent avec toi les plus belles -ou les plus terribles relations qui soient. Tu peux également tenir ton propre journal. Tu es la recherche de ta maman ou de ton petit frère ? La section scenarii est à ta disposition ! Si tu as la moindre question, n'hésites jamais à contacter le staff !
Bon jeu sur DS !
Revenir en haut Aller en bas
https://steel-and-dust.forumactif.org
Humain
Johanna Harlow
Ϟ Mensonges proférés : 209
Ϟ Richesses amassées : 488
Ϟ Epitaphe : 27/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Orphéa
Ϟ Crédits : Orphéa
Johanna Harlow

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue329/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (329/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyVen 7 Aoû - 17:50

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Sidhe-seer
Moïra MacAlister
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 84
Ϟ Epitaphe : 31/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Moïra
Ϟ Crédits : Wolfie-chama ; a6a7
Ϟ Gagne-pain : Détective et scientifique
Ϟ Liens utiles : Mon histoire
Mon répertoire
Mon planning
Moïra MacAlister

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue150/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyVen 7 Aoû - 18:09

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Méca-humain
Meleth D. Ciezlak
you thought hell was hard ?

Ϟ Mensonges proférés : 126
Ϟ Richesses amassées : 132
Ϟ Epitaphe : 05/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Qadesh
Ϟ Crédits : Qadesh & BioWare
Ϟ Gagne-pain : barmaid & (ex)mercenaire encore en service
Ϟ Liens utiles : FICHE
LIENS
Meleth D. Ciezlak

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue150/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyVen 7 Aoû - 19:03

Merci beaucoup ! ♥

_________________

Les vivants et les morts avancent sur des voies différentes; les renards quant à eux, cheminent entre les deux voies. Divinités et monstres progressent sur des chemins différents; les renards, quant à eux, se meuvent entre les divinités et les monstres. ▲ Ji Yun, Dynastie Qing
Revenir en haut Aller en bas
Faë
Namród Felyndrel
The Archangel

Ϟ Mensonges proférés : 159
Ϟ Richesses amassées : 345
Ϟ Epitaphe : 03/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Sienna
Ϟ Crédits : moi-même.
Ϟ Gagne-pain : Capitaine de la Garde d'Aviana, Protecteur de sa Majesté et Porteur de Justice.
Ϟ Liens utiles : ma fiche ;
◆ mes liens ;
◆ mes rps ;
Namród Felyndrel

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue250/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (250/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyVen 7 Aoû - 19:14

Bienvenue belle demoiselle ! Même si vous n'êtes pas à mon goût.

Nam, un connard distingué ! Enchanté. xD
Revenir en haut Aller en bas
Méca-humain
Meleth D. Ciezlak
you thought hell was hard ?

Ϟ Mensonges proférés : 126
Ϟ Richesses amassées : 132
Ϟ Epitaphe : 05/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Qadesh
Ϟ Crédits : Qadesh & BioWare
Ϟ Gagne-pain : barmaid & (ex)mercenaire encore en service
Ϟ Liens utiles : FICHE
LIENS
Meleth D. Ciezlak

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue150/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyVen 7 Aoû - 19:25

Réponse de l'intéressée : et quel est le con qui a dis que tu étais au mien ?
Mel, manque de subtilité et d'élégance, con au possible, ravie 8D

Non, en vrai merci, t'es bien bon !

_________________

Les vivants et les morts avancent sur des voies différentes; les renards quant à eux, cheminent entre les deux voies. Divinités et monstres progressent sur des chemins différents; les renards, quant à eux, se meuvent entre les divinités et les monstres. ▲ Ji Yun, Dynastie Qing
Revenir en haut Aller en bas
Humain
Jonathan P. MacGraham
Trust me, I am a Doctor
Ϟ Mensonges proférés : 592
Ϟ Richesses amassées : 648
Ϟ Epitaphe : 28/06/2015
Ϟ Pseudonyme : Lost Forever
Ϟ Crédits : Blackbird
Ϟ Gagne-pain : Chercheur R/D mécanique chez Pinxit Industries
Ϟ Liens utiles : Si vous voulez en savoir plus voici :
Ma Fiche
Mes RPs en cours
Mes Liens avec d'autres perso
Jonathan P. MacGraham

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue150/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyVen 7 Aoû - 19:33

Bienvenue jeune demoiselle I love you

Le Docteur en Robotique humanoïde est ravi de voir la présence d'unE méca-humaine parmi nous ! :D

EDIT : et moi je trouve ton style trop cool *-* (c'est la joueuse qui parle :p)
Revenir en haut Aller en bas
Méca-humain
Meleth D. Ciezlak
you thought hell was hard ?

Ϟ Mensonges proférés : 126
Ϟ Richesses amassées : 132
Ϟ Epitaphe : 05/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Qadesh
Ϟ Crédits : Qadesh & BioWare
Ϟ Gagne-pain : barmaid & (ex)mercenaire encore en service
Ϟ Liens utiles : FICHE
LIENS
Meleth D. Ciezlak

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
meleth d. ▲ the world spins madly Left_bar_bleue150/3000meleth d. ▲ the world spins madly Empty_bar_bleue  (150/3000)

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly EmptyVen 7 Aoû - 19:37

Merci Docteur !

(et la joueuse dit que de la part de quelqu'un avec Mr White en avatar avec un personnage aussi classe que le Doc, c'est tellement badass comme compliment ** )

_________________

Les vivants et les morts avancent sur des voies différentes; les renards quant à eux, cheminent entre les deux voies. Divinités et monstres progressent sur des chemins différents; les renards, quant à eux, se meuvent entre les divinités et les monstres. ▲ Ji Yun, Dynastie Qing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: meleth d. ▲ the world spins madly   meleth d. ▲ the world spins madly Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

meleth d. ▲ the world spins madly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ Steel & Dust :: 
 :: Riders on the storm :: Fiches validées
-