Partagez | 
 

 Comme un orc dans un magasin de porcelaine [Moïra MacAlister]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Faë
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 23
Ϟ Richesses amassées : 33
Ϟ Epitaphe : 31/10/2015
Ϟ Pseudonyme : Sharn
Ϟ Crédits : http://www.deviantart.com/art/Darkel-485844009
Ϟ Gagne-pain : Vendeuse au marché noir
Ϟ Liens utiles : Moi
Mon carnet d'adresses

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Comme un orc dans un magasin de porcelaine [Moïra MacAlister]   Mer 16 Déc - 8:32

La nuit ne s'annonçait pas plaisante. Pas plus que les deux prédécesseurs dans son genre. Ce genre de course illégale ne l'enchantait guère. Mais quitte à choisir entre devenir vendeuse de plasmids et voleuse chez les bourges, ou les mégacorporations ce qui revenait à peu près au même, elle préférait de loin la seconde option. Ça comportait peut-être plus de risque mais sa conscience était plus tranquille. Elle ne savait pas ce qu'elle dérobait et elle ne posait pas de question. Son rôle dans le trio consistait à être les muscles, les deux autres ( pas toujours les mêmes ) s'occupaient de l'aspect technologie, alarme, plan etc. Ça fonctionnait plutôt bien pour l'instant. Elle n'avait eu qu'à assommer un ou deux gardes. Le run de ce soir se passerait-il aussi bien ?

Ça en avait tout l'air pour l'instant. Même si ses compagnons, Oro et Butzer, étaient de vraies têtes à claques, ils savaient travailler. Leur trio était parvenu jusqu'au bureau, qui se trouvait au sixième étage de cette tour, sans encombre. Maintenant, c'était l'heure de tout retourner pour trouver le truc informatique qui contenait les informations intéressantes. Enfin, une puce où un truc dans ce genre là, Sharn savait à quoi ça ressemblait et cela lui suffisait amplement. Les verrous qu'Oro n'arrivait pas à crocheter, Sharn les cassait. C'était son job et elle y allait franc jeu. Radical comme méthode et moyennement discret mais efficace. Peu de chose résistait réellement à un orc et à un voleur du type d'Oro. Les verrous électroniques étaient aussi vulnérables avec la présence de leur hacker. Après avoir cassé deux, trois tiroirs et mis un véritable souk dans la pièce, ils ne trouvèrent pas ce qu'ils étaient venus chercher. La pression commençait à monter.

-T'es sûr que tu t'es pas planté de bureau ?

-Pour qui tu me prends ?! Les plans sont là.
Butzer pointa sa tête en disant ça. Tu pourrais les voir aussi si t'étais pas aussi dégénérée.

Elle souffla bruyamment. Il commençait sérieusement à lui taper sur le système. Prenant sur elle, l'orc redemanda gentillement.

-N'empêche qu'il y a rien et qu'on ne peut pas rester éternellement ici ! Alors, encore une fois, tu es sûr de ton coup, ça pourrait pas être ailleurs ?

Bon, peut-être pas tant que ça. Elle avait peut-être un peu haussé la voix. Ce n'était pas forcément la meilleure chose à faire quand on cambriolait un endroit…

-Peut-être bien que tu l'a écrasé avec tes énormes paluches que tu as au bout de tes bras !

Le troisième luron ne s'était pas impliqué dans cette énième querelle. Il s'était approché de la porte fermée, et avait appuyé les oreilles contre le montant pour vérifier que personne n'accourait à ce raffut.

-Chut, taisez-vous !

Il distinguait des bruits de pas dans le couloir. La mission devrait être abandonnée, ils allaient devoir s’éclipser rapidement s'ils souhaitaient rester en vie. En chuchotant, il leur fit part de sa découverte, mettant fin à leurs protestations bien trop bruyante à son goût.

-Il y a des personnes en approches. Butz regarde si le système les détecte. Et surtout, dis-nous qu'on a un moyen de se tirer de là !

Pff, des peureux. Elle travaillait en fin de compte avec des peureux incompétents. C'était pas comme ça que sa dette serait épongée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidhe-seer
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 84
Ϟ Epitaphe : 31/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Moïra
Ϟ Crédits : Wolfie-chama ; a6a7
Ϟ Gagne-pain : Détective et scientifique
Ϟ Liens utiles : Mon histoire
Mon répertoire
Mon planning

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
150/3000  (150/3000)

MessageSujet: Re: Comme un orc dans un magasin de porcelaine [Moïra MacAlister]   Dim 10 Jan - 19:04

Un de mes clients m'avait demandé de surveiller ses bureaux, craignant qu'on ne cherche à lui dérober ses biens. Ce type de travail n'était pas vraiment celui que j'affectionnais le plus car je me débrouillais mieux quand il était question de recherches dans la Matrice. Pour répondre à sa demande, j'avais vérifié la solidité de ses alarmes, bien qu'il puisse exister un hacker suffisamment doué et avancé dans ses méthodes pour traverser de solides défenses. J'avais donc envoyé Nimue, mon Code Sprite, assurer la surveillance. Néanmoins, je rendais régulièrement visite à l'équipe de nuit pour m'assurer que tout allait bien.

Cette nuit-là, justement, je me trouvais dans les locaux en train de discuter avec l'un des veilleurs, Steven. Ce dernier m'avait invité à l'accompagner pendant sa ronde et j'avais accepté n'ayant rien de prévu. Alors que nous nous trouvions au troisième étage, Nimue me signala la présence d'individus non identifiés. Je fis part au veilleur de ce fait et nous entreprîmes de remonter les étages vers cette source d'ennui potentiel. Il était tout à fait possible que des employés soient revenus sans prévenir changer quelque chose, mais j'avais quelque doute.

Alors que nous venions d'atteindre le sixième étage, un remue-ménage attira notre attention. Je n'étais pas armée contrairement à Steven, doté d'une arme de défense. Mes armes étaient d'une toute autre nature. J'avançai prudemment dans le couloir, sens en alerte pour déterminer l'origine de ces bruits suspects. J'ordonnai à Nimue de me rendre compte de toute nouvelle anomalie dans le système. Je fis signe à Steven de vérifier les portes, quitte à les ouvrir pour s'assurer qu'il n'y avait personne.

Alors que nous parvenions au milieu du couloir, les bruits s'étaient tus mais Steven s'arrêta surpris de voir une poignée tourner sans résistance, comme si on l'avait refermé sans verrouiller. Or, les bureaux devaient être verrouillés durant la nuit m'avait expliqué le veilleur. Celui-ci, une main posée sur la poignée et l'autre sur son arme, entreprit de s'enquérir de la présence d'autrui.

- Y'a quelqu'un ?

Une personne mal intentionnée ne répondrait pas. Tandis qu'il laissait quelques secondes pour répondre, je me tenais prête à le suivre lorsqu'il déciderait d'entrer dans la pièce pour effectuer sa vérification.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Comme un orc dans un magasin de porcelaine [Moïra MacAlister]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comme un bantha dans un magasin de porcelaine ! [PV Darth Ynnitach]
» TERMINE - Comme un poisson dans l'eau & avec une sirène
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» Comme une conserve dans un magasin
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ Steel & Dust :: 
 :: Newtown
-