Partagez | 
 

 Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Humain
avatar
Je voudrais bien jeter un œil, mais j'ai pas de cadavre disponible...
Ϟ Mensonges proférés : 27
Ϟ Richesses amassées : 35
Ϟ Epitaphe : 23/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Hetienne
Ϟ Crédits : Laughing Octopus - MGS4
Ϟ Gagne-pain : Chirurgien au Chop Lab
Ϟ Liens utiles : Chop chop
Opérations en cours
Registre de patients

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Dim 27 Sep - 13:58

La plupart du temps, elle se demandait comment ils la retrouvaient. Et ensuite, elle se souvenait qu'elle n'avait jamais changé d'adresse. Et après, que le livreur était arrivé très tôt et qu'elle avait failli lui planter son scalpel dans l’œil. Celui qui traînait toujours sur la desserte à côté de la porte. Juste comme ça. Elle reprit ses exercices de yoga et, dans une position improbable, ouvrit l'enveloppe cachetée. Ils se prenaient vraiment pas pour de la merde, les salauds. Un colloque. Entre chirurgiens. Ouais. Elle se laissa rouler au sol en essayant d'émerger. Le cinquième café de la matinée n'avait pas encore fait effet (et elle était réveillée depuis au moins une heure, pourtant).

Elle lut le sujet et ses paupières s'écarquillèrent. Ouais. Elle sentit la petite place chaude à l'intérieur d'elle-même qui était son intérêt scientifique s'ouvrir comme une corolle. Avant de penser que cette image lui faisait penser à un tampon hygiénique et que c'était pas très agréable à peine levée. Elle réprima un frisson avant de s'enfiler son sixième café en riant comme un méchant de film de série Z. Le seul qu'elle avait à son répertoire, mais peu importait.

Elle fit passer le café avec une crêpe rassie et feuilleta des dossiers d'opérations. Une conférence sur les rejets d'implants cérébraux. Génial. Pile ce qu'il lui fallait, en plus, avec les retours d'Hypno qu'ils avaient en ce moment. Elle s'arrachait les cheveux dessus. L'échec et elle n'avaient jamais fait bon ménage. Le soir même, par contre, ils ne se mouchaient pas du coude. Bande de cons, comme si elle avait que ça à foutre. Bon, en l'occurrence, oui, mais c'était pas la question.

Elle courut presque jusqu'au Chop Lab, ne prêtant pas attention au fait qu'elle était toujours en tenue de yoga. Très court vêtue, donc. Elle s'en foutait royalement. Elle rassembla ses questions et ses notes. Elle ne parlerait pas, mais il fallait qu'elle se tienne informée. Contrairement aux autres, elle n'avait pas accès aux dernières technologies. D'ailleurs, ce serait le moment ou jamais de tenter quelque chose avec ses branchements internes. Ou pas. La migraine et l'alcool du cocktail faisaient rarement bon ménage.

Une opération-carnage plus tard (le patient n'avait pas survécu et elle se retrouvait donc à devoir remettre en état l'implant, en découpant allègrement son cerveau en petit bout, parce que ça la détendait, et à nettoyer. Parce que quand même, elle avait été à bonne école, à une époque), elle repartit dans l'autre sens. Les deux gros lourds à l'entrée, qui la regardèrent passer avec un commentaire salace qui fut assorti d'un bras d'honneur, et Oldtown. Elle faisait toujours un peu tache, là-bas.

Une douche pour organiser ses pensées. Une tenue à peu près classique. Un pantalon à taille haute, cigarette, noir, et un chemisier à lavallière en soie gris perle. Des chaussures à talon bas. Elle ne se maquilla pas, et repoussa juste ses cheveux blond-gris vers l'arrière avec un peu de gel. Ce serait très bien. Une mallette avec ses affaires plus tard, et l'invitation, elle repartit vers Newtown, cette fois.

Elle était à peu près à l'heure. Presque. Ou pas. Elle n'avait jamais de montre, d'un autre côté. Elle présenta son invitation en ayant l'air tellement pédante que les types n'y regardèrent pas à deux fois, et elle rentra dans la salle. Elle ignora royalement d'anciens camarades de classe moins bons qu'elle (soit toute sa promo) et d'anciens collègues d'AMPLib. Elle ne venait pas pour socialiser. Du haut de son mètre quatre-vingts (plus les cinq centimètres de talons) elle les observait avec morgue. Son regard bleu était calculateur. Elle tentait de repérer les intervenants prévus. Les améliorations des uns et des autres, aussi. Sa propre peau, visible sur ses bras nus, était vierge de tout implant, de toute marque, de toute cicatrice. Juste les taches de rousseur sur son nez. Elle les méprisait de s'abaisser à ça. Passer entre les mains d'un confrère. Idée répugnante...

_________________

Hetienne parle en Capucine : #FF5E4D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méca-humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 48
Ϟ Epitaphe : 08/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Jumelle
Ϟ Crédits : Envy
Ϟ Gagne-pain : AGENTE VIPER : MANTIS

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Dim 4 Oct - 12:05

Spoiler:
 




Shasta était vêtue d'une somptueuse robe mauve qui lui arrivait aux chevilles. Un simple décolleté rehaussait la forme de ses seins tandis qu'un collier ornait magnifiquement sa gorge gracile. Ses longs cheveux noirs étaient rassemblés en un chignon lâche dont deux mèches pendaient de chaque côté de son visage.
La Viper était dans son élément dans cette grande salle de réception bourrée de monde. Elle y évoluait tel un oiseau, allant d'invités en invités pour échanger quelques mots par ci part là. Elle souriait aux uns, riaient avec d'autres tout buvant un verre de champagne et picorant les victuailles proposés aux invités.

Elle avait peut-être l'air de s'amuser, mais en vérité, Shasta n'était pas là pour ça. Cette réception avait été organisée pour que les différents scientifiques puissent exposer leurs travaux sur les méca-humains et autres implants. Notamment les rejets des dits implants. Dans quelques minutes, une conférence aurait lieu où tous ces férues de science se lanceraient dans de longs discours à n'en plus finir.
Et malheureusement, Shasta allait devoir les écouter attentivement. Telle était sa mission ce soir. Père lui avait demandé d'espionner ses concurrents et c'était ce qu'elle ferait. Aryan Turner n'aimait pas qu'on le devance et préférait être au courant de ce que les autres entreprises concoctaient... histoire d'améliorer ses propres produits.

Cependant, ce n'était pas la seule raison de sa présence ici. Le sujet de la conférence évoquait les rejets d'implants. Un sujet sensible au sein de Pinxit Industrie après ce qui était arrivé à Hypno. Son frère... Shasta l'avait à peine connu mais ça ne l'empêchait pas d'être affectée par sa disparition. Les Black Vipers étaient ainsi. Ils formaient une famille soudée et s'attaquer à l'un de ses membres se répercutait sur tous les autres.
Il fallait récupérer toutes les puces et autres améliorations qui ont pu être voler ou copier sur le corps de leur frère. Et pour se faire, quelques informations s'avéraient nécessaires. Qui sait ? Peut-être que l'un des docteurs en science possédaient quelques éléments qui les mèneraient sur une piste ?

Shasta jeta un regard circulaire à la salle en jaugeant les différentes personnes qui envahissaient la salle de réception afin de savoir qui aborder et de quelle manière. Elle repéra alors une femme étrange. Ce n'était pas parce qu'elle était dépourvue d'améliorations à première vue qui la faisait se distinguer du reste. Il y avait beaucoup de scientifiques qui ne s'inséraient aucun implant. MacGraham en était un parfait exemple.

Non... ce qui la démarquait était une attitude un peu... fantasque si on peut dire. Shasta l'observa plus attentivement. Il avait quelque chose qui se dégageait d'elle sans qu'elle sache pourquoi. Elle n'avait rien de suspect à priori mais l'instinct de la jeune femme lui indiquait qu'il valait mieux qu'elle surveille cette inconnue.
Qui était-elle ? Quelles étaient les raisons de sa présence à cette réunion ? Des questions auxquelles Shasta avait besoin de réponse. Elle garda donc œil sur cette inconnue mystérieuse tout en continuant de discuter avec d'autres invités, son verre à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
Je voudrais bien jeter un œil, mais j'ai pas de cadavre disponible...
Ϟ Mensonges proférés : 27
Ϟ Richesses amassées : 35
Ϟ Epitaphe : 23/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Hetienne
Ϟ Crédits : Laughing Octopus - MGS4
Ϟ Gagne-pain : Chirurgien au Chop Lab
Ϟ Liens utiles : Chop chop
Opérations en cours
Registre de patients

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Lun 5 Oct - 10:14

Distraitement, elle repassait en revue les intervenants du soir sur le programme. Puis en repéra un. enfin. Pas trop tôt, vraiment. Ses talons claquèrent sur le sol carrelé. Ou marbré. Elle n'en savait rien et s'en foutait royalement. Un Professeur d'université. Elle se demandait même s'il avait déjà fouillé dans le cerveau de quelqu'un. Admiré les illuminations provoquées par les réactions au rejet. Au manque de médication. Bidouillé un implant défectueux. Non, probablement pas. Ils travaillent avec du neuf. Toujours. Ils n'avaient jamais fait le tour des morgues pour retirer clandestinement des morceaux... Elle se reprit en se sentant commencer à sourire. Ce qui ne lui arrivait que quand elle pensait à ça.

Elle finit par arriver devant lui et se présenta. Entamant la discussion. Elle n'avait jamais eu à jouer sur sa féminité. Quelques questions bien placées suffisaient souvent. Un ancien camarade de promotion vint s'incruster dans la conversation. Elle garda son sang-froid assez difficilement. Elle n'aimait pas qu'on l'interrompe.

"Docteur Gestand, quelle surprise de vous revoir ici. J'ignorais que vous pratiquiez encore..."

Il avait tué tellement de patients que c'était un miracle en soi. Mais il avait toujours été riche comme crésus. Comme quoi, l'argent pouvait tout faire en ce bas monde. Et le manque... Il y avait toujours des palliatifs.

Sa voix était un peu éraillée, plutôt agréable à l'oreille, marquée d'un accent un peu traînant, vestiges de sa petite enfance passée aux Shetlands. Elle reporta son regard bleu vers le Professeur, qui les avoinait de réponses plates. Au moins, elle savait déjà que son intervention serait sans intérêt. Ou peu s'en fallait. De la théorie chimique. Pas un mot sur ces fameuses puces. Elle avait presque envie de repartir, mais ils furent appelés pour se mettre en place. Elle rentra dans la salle et se mit un peu à l'écart. Elle n'était pas hacker, elle ne saurait pas récupérer les données, mais elle avait une suffisamment bonne mémoire pour compenser. Pendant plusieurs heures, elle resta assise à écouter, comparant mentalement ses notes avec les leurs. C'était instructif malgré tout, mais parfois inexact. Ou alors, peut-être étaient-ce ces puces qui ne réagissaient pas... normalement. Elles étaient différentes, mais à quel point? Elle commençaient à comprendre ce qu'elles n'étaient pas, à défaut de savoir ce qu'elles étaient.

L'entracte finit par arriver. Chacun discutait avec enthousiasme dans un coin ou un autre. Elle s'approcha du buffet. Autant en profiter pour bouffer gratuitement...

_________________

Hetienne parle en Capucine : #FF5E4D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méca-humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 48
Ϟ Epitaphe : 08/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Jumelle
Ϟ Crédits : Envy
Ϟ Gagne-pain : AGENTE VIPER : MANTIS

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Ven 9 Oct - 18:22

Shasta continuait d'observer du coin de l'œil la femme aux cheveux cendrés tout en échangeant des banalités avec des invités. Elle discutait simplement avec deux personnes qui devait probablement être des connaissances. Rien de suspect en soi dans ce genre de réunion/soirée. Tout le monde parlait avec tout le monde ou presque. Et entre scientifiques et médecins, il n'était pas rare qu'un certain nombre se connaissent les uns les autres. Rien de surprenant à tout ça donc.
Néanmoins, l'instinct de la Viper continuait de lui dicter que cette inconnue avait quelque chose de louche. Shasta se demanda si la présence de cette femme reviendrait à présenter un de ses travaux. Si c'était le cas, l'agente de Pinxit était curieuse d'en connaître les aboutissants et en quoi ils consistent. Et sinon... Sinon elle irait probablement lui toucher quelques mots. Elle l'intriguait de trop pour qu'elle ne cherche pas à en savoir plus.

Bientôt, on annonça le début de la conférence. Tout le monde entra dans la salle prévue à cet effet. Une grande pièce remplie de sièges qui faisaient face à une petite scène sur laquelle trônait un micro. Comme toile de fond, un grand écran blanc permettant de projeter des images occupait toute la longueur et la hauteur du mur.
Shasta suivit le groupe et se trouva une place. Une place qui lui permettrait à la fois d'écouter et voir la scène tout en continuant de surveiller la cible qu'elle s'était désignée. Cette dernière s'était mise un peu l'écart et semblait attentive aux présentations des « spécialistes » qui exposaient leurs recherches.

Ce fut long... Mais Shasta n'en perdit pas une miette. Aucun n'évoqua l'existence de puces qui auraient pu faire penser à Hypno. Rien. Shasta en fut frustrée... Encore une fois, pas le moindre indice sur une éventuelle reproduction des implants de son frère décédé.
Cela la mit de mauvaise humeur. Imaginer Hypno mourir et être ensuite réduit en pièces détachées la mettait en rogne... Il fallait résoudre cet énigme et que ce trafic cesse. Ne serait-ce que pour le respect de la mémoire de son frère. Elle, Shana et ses autres frangins ne pourraient vraiment faire leur deuil de la mort d'un membre de leur famille qu'une fois cette affaire réglée.

La conférence fut séparée par un entracte bienvenu. Shasta s'étira un peu pour rétablir sa circulation sanguine. Elle tourna la tête pour voir sa suspecte quitter la salle pour aller dans celle où les attendait quelques encas et des rafraichissements. La Viper attendit quelques secondes avant de l'imiter, accompagner du reste de l'assistance.
Un buffet avait été préparé pendant qu'ils avaient tous été absorbés par les exposés qu'on leur avait offert. Des petits fours avec des petits salés trônaient sur les grandes tables aux nappes blanches. Des verres de champagne, de vin, d'eau et autre boissons attendaient le bon vouloir des convives. Shasta s'en approcha et repéra une nouvelle fois sa suspecte qui s'apprêtait à se servir.
C'était le moment de poser quelques questions à cette jeune femme.

Shasta activa son Evolved. Les phéromones se diffusèrent doucement hors d'elle tandis qu'elle approchait de sa proie. Bientôt, elle arriva à sa hauteur et vint prendre innocemment un verre tout proche de celui que sa victime comptait s'emparer.

- Bonsoir, fit poliment Shasta. Un début de conférence plutôt intéressant, vous ne trouvez pas ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
Je voudrais bien jeter un œil, mais j'ai pas de cadavre disponible...
Ϟ Mensonges proférés : 27
Ϟ Richesses amassées : 35
Ϟ Epitaphe : 23/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Hetienne
Ϟ Crédits : Laughing Octopus - MGS4
Ϟ Gagne-pain : Chirurgien au Chop Lab
Ϟ Liens utiles : Chop chop
Opérations en cours
Registre de patients

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Sam 17 Oct - 10:44

Ce n'était pas inhabituel de rencontrer des escortes à la sortie de ce genre de réunion. Pas parce que les médecins étaient particulièrement sexy. Loin du compte. La plupart étaient de vieux bedonnants imbus de lui-même. Presque autant qu'elle. Au moins, Hetty le savait et s'en foutait royalement. Elle savait ce qu'elle valait et le reste lui importait autant que la première gerbe de sang qu'elle avait vue. Et ça remontait à sacrément loin, en fait. Mais plus elle y pensait, plus elle avait envie de sourire, et ça l'éloignait de sa pensée initiale. Comme beaucoup de choses. Donc, la prostituée, certainement. Elles étaient comme des mouches autour d'une belle merde grasse. Parce que s'ils étaient laids comme des poux, les chirurgiens spécialisés en implants étaient souvent riches. Voire richissimes pour ceux qui avaient vendu leur âme aux grosses sociétés. Cette idée moralisatrice la faisait marrer, parce que rien n'était plus ridicule. Ils avaient choisi d'avoir le meilleur équipement possible, et si elle n'avait pas eu tous ces problèmes, elle y serait certainement toujours encore.

Celle-ci était tout de même haut de gamme et devait coûter la peau des couilles qu'elle n'avait pas. Elle haussa les épaules en lui souhaitant mentalement bonne chance, et se pencha pour attraper un verre, avant de finalement prendre un petit four. Elle avait la dalle. Elle vit sa main prendre un verre. Eh merde. Elle l'avait pas vue venir. Elle se redressa et croisa son regard. Difficile de dire si elle avait des améliorations. Tout ce qui l'intéressait quand elle détaillait quelqu'un. Elle mangea sa pâtisserie et haussa les épaules. Gravement malpolie dans l'âme, elle l'aurait bien envoyée aller se faire voir, mais elle se retrouva finalement à lui répondre, de sa voix rauque.

"Absolument pas, chérie. Chiant comme la mort. Je doute que la suite sois mieux, mais la bouffe est bonne."

Avec son air plein de morgue et son accent des îles, elle savait avoir l'air d'un péquenaud. Alors qu'elle était un génie auto-proclamé. C'était un paradoxe intéressant...

_________________

Hetienne parle en Capucine : #FF5E4D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méca-humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 48
Ϟ Epitaphe : 08/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Jumelle
Ϟ Crédits : Envy
Ϟ Gagne-pain : AGENTE VIPER : MANTIS

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Mer 21 Oct - 12:40

La femme la détailla comme elle la jaugeait. Cela laissa Shasta indifférente. Probablement que son interlocutrice cherchait à savoir si elle était améliorée. Seuls ses yeux couleur d'ambre pouvaient indiquer la présence d'implants dans son organisme. Et encore ! Shasta n'avait pratiquement rien comme amélioration, hormis la puce Evolved et ses yeux.

La Viper fut amusée par le franc-parler et l'attitude un peu rustre de sa vis-à-vis. Une rareté dans le monde mondain Oh, bien sûr, Mantis savait être vulgaire et n'avait rien de ces gens coincés du cul mais lors de soirées comme celle-ci, elle évitait de laisser sa véritable personnalité s'exprimer. Tout était dans la manipulation et la subtilité ! Si elle avait agi autrement, Père lui aurait tapé sur les doigts. Et c'est un doux euphémisme quand on sait ce qu'il a été capable de faire à leur frère aîné.
Mieux valait ne pas penser à Shadow maintenant...

Shasta porta son verre à ses lèvres qui se fendirent en un petit sourire amusé. Cette femme l'intriguait vraiment. Etait-elle une scientifique ? Une simple invitée ? Elle semblait pourtant en savoir au moins un peu sur le thème qui avait été abordée par la première partie de la conférence. Pourtant son attitude jurait avec l'idée que la Viper se faisait d'un médecin ou d'une personne touchant à la science. Kingsley comptait pas. Elle était une folle ! Une femme unique dans son genre dans le mauvais sens du terme ! Shasta doutait qu'il y en ait deux qui soient aussi cinglé.
Pour en savoir plus sur elle, Mantis devait la pousser à parler. Et quoi de mieux pour l'amener à se confier que ses phéromones. Elles devraient d'ailleurs commencer à agir. Il fallait rarement beaucoup de temps, même si ça dépendait des personnes.

- J'ai connu plus intéressant comme conférence, en effet, dit Shasta d'un ton badin. Mais j'ai connu pire, aussi.

Et c'était vrai ! Il lui était déjà arrivé à se demander pourquoi Père l'avait envoyée. Mais ça, jamais elle ne l'aurait dit. En tout cas, jamais en face du paternel des Vipers.
Shasta posa son verre à peine entamé.

- Je viens souvent à ce genre de réunion, avoua-t-elle comme si elle allait faire une confidence. J'aime m'informer de ce qui se fait en matière d'améliorations.

Un mensonge, évidemment. Mais ça, son interlocutrice ne pouvait le deviner. Et même si c'était le cas, les phéromones dissiperaient ses doutes à cause de l'attraction qu'elles opéraient.

- C'est toujours fascinant de découvrir ce que la technologie peut apporter de nouveau. Vous ne trouvez pas ?

Un moyen subtil de savoir pour quelle raison cette femme inconnue se trouvait à cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
Je voudrais bien jeter un œil, mais j'ai pas de cadavre disponible...
Ϟ Mensonges proférés : 27
Ϟ Richesses amassées : 35
Ϟ Epitaphe : 23/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Hetienne
Ϟ Crédits : Laughing Octopus - MGS4
Ϟ Gagne-pain : Chirurgien au Chop Lab
Ϟ Liens utiles : Chop chop
Opérations en cours
Registre de patients

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Sam 24 Oct - 12:21

Ce n'était pas faux de dire qu'Hetty n'aimait pas les gens. Ils la faisaient royalement chier, et n'étaient qu'un moyen vers une fin. Elle ne parlait que quand ça pouvait lui rapporter quelque chose. C'était globalement sa philosophie. Tant qu'on la faisait pas chier, elle ne prêtait pas attention aux autres. Son sentiment général oscillait entre l'indifférence et la méfiance. Éventuellement, quand elle était bien lunée ou que le type en face avait des altérations vraiment cool, de l'intérêt. Rapidement. Rien n'était plus jouissif que connaître une personne en lui ouvrant le ventre ou le crâne. C'était bien tout ce qui la faisait rêver.

Autant dire que la conversation avec cette poule de luxe n'avait rien pour la faire rêver. Dans n'importe quelle autre circonstance, elle se serait juste tirée. Et là, elle se retrouvait comme une con à presque répondre à son sourire, ce qui ne lui arrivait jamais quand elle n'opérait pas, et à hocher la tête avec enthousiasme à ses propos. Elle en était à vouloir lui parler. Et à ne pas réussir à trouver ça bizarre. Ce qui était étrange en soi. Elle récupéra un autre petit four et le mangea rapidement. Quelque chose clochait, mais elle n'arrivait pas à réfléchir. Elle lissa sa chemise du plat de la main, cherchant un truc, n'importe quoi, pour se distraire. Se confier... La connerie. Une partie de son cerveau se marrait à cette idée. Et une autre la trouvait follement séduisante.

Finalement, ce furent des années d'habitude qui l'empêchèrent de balancer la sauce. Hetty répondait aux questions. Et c'était tout. Elle avait toujours été chiante, dans le sens inintéressante, en société. Ou alors, juste méchante. Et avec elle, les saloperies ne sortaient pas. C'était un peu comme si elle l'avait connue toute sa vie. Sauf que non. Et savoir que cette fille venait souvent à ce genre de réunion alors qu'elle l'avait jamais vue. Elle ne venait pas à tout non plus. Quelque chose était juste trop... inconfortable. Elle n'avait pas l'habitude de ce sentiment. Pourtant, elle blablatait encore. Presque contre son gré. Peut-être bien que ça lui rappelait un truc, mais quoi..? Mystère.

"La recherche sur les améliorations avance, il paraît. Mais ces mecs-là... Ils vivent dans une bulle. C'est théoriquement intéressant et réellement surréaliste. Ces mecs pètent plus haut que leur cul et se complaisent dans leurs théories. De la branlette intellectuelle, en somme."

Se limiter à répondre, putain. Elle enfourna une nouvelle pâtisserie. Plutôt dégueulasse. Elle se força à l'avaler pour avoir un truc dans la bouche et bloquer sa logorrhée. Et puis, on ne crachait pas sur de la bouffe gratos... Jamais.

_________________

Hetienne parle en Capucine : #FF5E4D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méca-humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 48
Ϟ Epitaphe : 08/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Jumelle
Ϟ Crédits : Envy
Ϟ Gagne-pain : AGENTE VIPER : MANTIS

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Mar 3 Nov - 17:30

Shasta retint son sourire. Sa proie avait mordu à l'hameçon. Personne ne résistait bien longtemps aux phéromones de Mantis. A part les Faës mais c'était une autre histoire. Il ne s'agissait pas d'une question de résistance mais de magie. Son Evolved ne pouvait pas fonctionner face à cette dernière.

Pour dissimuler la satisfaction de voir ses phéromones agir, Shasta prit une gorgée de son verre alors que son interlocutrice enfilait tout rond un petit four. Pour tenter de se reprendre ? Inutile. Tant que Mantis n'aurait pas désactivé son Evolved, elle resterait sous son contrôle. Et Mantis ne le ferait pas tant qu'elle n'aurait pas obtenu les réponses qu'elle cherchait.

Shasta était toujours amusée par la manière dont ses phéromones agissaient en fonction des individus. Certains transpiraient et étaient épris de désirs pour elle et pouvaient en devenir... presque dévoués au point de se damner. D'autres se sentaient juste à l'aise et entamaient un monologue de confidences. D'autres encore agissaient nerveusement et parlaient comme s'ils se sentaient coupables.

Nerveuse, son interlocutrice semblait l'être d'ailleurs, à en juger la façon qu'elle mangeait les petits fours proposés aux invités. Ça n'était que le résultat du conflit intérieur entre sa volonté et les phéromones qui la poussaient à parler. Si Mantis n'avait pas été entourée des belles gens de la science d'Edimbourg, elle aurait probablement rit à la figure de sa victime.

Elle adorait voir ses proies se débattre en vain contre les effets de Evolved. Un peu comme un chat aimait jouer avec la souris avant de la tuer. Non pas qu'elle avait l'intention de tuer cette femme étrange – pas avant d'avoir découvert qui elle était – mais Mantis était joueuse. Quand elle commençait à s'amuser, la Viper pouvait parfois aller loin et se retenait difficilement.
Shasta ne put s'empêcher d'émettre un rire doux face à la vulgarité de sa proie.

- Je vous l'accorde, fit-elle. Ils ne font que jouer avec des outils qu'ils comprennent à peine.

Et dieu seul savait à quel point. Les Black Vipers en étaient la preuve. Shasta, sa sœur et ses frères représentaient ce qu'il y avait de plus évoluer en matière de technologie. Ils étaient... des sur-hommes. Si on pouvait parler d'homme... Encore que pour Mantis, on pouvait difficilement parler d'une grande évolution, bien qu'elle reste redoutable à sa manière. Elle possédait à peine quelques implants. Mais si on prenait Shadow et et Centurion... Ils ressemblaient davantage à des machines qu'à des humains.

- Vous semblez vous y connaître, fit Shasta. Dois-je en déduire que vous êtes dans le métier ?

L'air de rien, elle prit une nouvelle gorgée en attendant que sa vis-à-vis réponde. Elle venait d'entrer dans le vif du sujet. Bientôt, elle saurait qui était cette inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
Je voudrais bien jeter un œil, mais j'ai pas de cadavre disponible...
Ϟ Mensonges proférés : 27
Ϟ Richesses amassées : 35
Ϟ Epitaphe : 23/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Hetienne
Ϟ Crédits : Laughing Octopus - MGS4
Ϟ Gagne-pain : Chirurgien au Chop Lab
Ϟ Liens utiles : Chop chop
Opérations en cours
Registre de patients

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Jeu 5 Nov - 9:41

La confiance n'était pas un sentiment naturel. Pas quand on grandissait au sein d'une secte, et moins encore ensuite, à Sighthill. Pendant un moment, elle avait cru en son frère, mais ça n'avait pas duré longtemps. Le fait qu'il soit mort n'aidait pas vraiment, non plus. Mais les gens... L'université avait été pire. Utiliser la petite boursière... Elle n'avait jamais été naïve, et cette situation... Ce n'était même pas de l'inconfort, c'était au-delà. Si loin de son caractère qu'elle savait que quelque chose n'allait pas. Et c'était un problème.

En même temps, elle jouait aussi avec le feu à refuser tous les implants. Elle n'en avait absolument aucun parce qu'elle ne serait passée entre les mains de personne, et qu'elle n'était pas suffisamment conne pour tenter de se greffer elle-même. Encore un problème de confiance. Probablement. Elle serait pas allée voir un psy pour lui demander. Trop peur qu'il tente de fouiller dans son crâne. Le souci quand on avait beaucoup de secrets. Le Chop en était un, son enfance un autre, et surtout, ces découvertes sur Hypno...

Elle releva les yeux vers la jeune femme. C'était ça, putain... Les retours des patients implantés, les souvenirs. Il y en avait d'autres, c'est ce qu'ils avaient dit. Et pas tous les mêmes, mais ça c'était de la déduction. Quitte à tenter un truc pareil, il faudrait être vraiment dégénéré pour juste le cloner plutôt que d'essayer autre chose. Si elle avait été à la place de ce docteur, c'est ce qu'elle aurait fait. En un sens, elle l'admirait. C'était un bon. Et créatif, sûrement. Et elle n'avait aucune idée de comment celle-ci le faisait, mais il y avait quelque chose... Quelque chose qui forçait sa confiance.

Elle sourit. Un peu de plaisir d'avoir trouvé, un peu de ce sourire d'intérêt qui la prenait devant un cadavre ouvert quand elle devait en retirer un implant qu'elle n'avait jamais vu. Il n'y avait pas de meilleure excitation, de meilleure adrénaline que celle-là. Le problème était toujours de savoir pourquoi elle l'interrogeait elle en particulier, et ce qu'elle voulait savoir véritablement. Savait-il déjà, son Créateur, qu'elle avait volé Hypno? Dupliqué? Implanté dans d'autres personnes? Recueillis leurs témoignages alors qu'ils succombaient sur sa table? Rien que le souvenir de ces rapports d'autopsie... La blague. Ils n'existaient que dans sa tête. C'était le danger. Et ça, elle connaissait. Et elle aimait ça.

Ce qui ne résolvait aucun problème. Elle ne pouvait pas résister, n'y connaissait aucune faille. Et si elle en parlait, elle était grillée. Trop dangereux. Partir aussi. La fuite désignait les coupables. Et rester signifiait risquer de lâcher le morceau. Cruel dilemme. Et personne ici ne l'aimait assez pour l'aider ou lui fournir un alibi. Quelle bande de débiles. Elle était toujours en train d'y réfléchir quand la question fut posée. Elle y répondit sans en avoir conscience. Lien direct entre ses pensées et sa bouche, sans passer par la case raisonnement.

"D'façon, à part les escorts comme toi, sinon, on est tous dans le métier."

Le rare moment dans sa vie où elle fut contente d'être aussi inepte en société. Si ça pouvait la sauver. Elle tourna la tête. La conférence reprenait. Elle aurait encore le temps d'y réfléchir un peu... Ou de trouver une excuse pour se faire la malle... Peut-être. Elle espérait.

_________________

Hetienne parle en Capucine : #FF5E4D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méca-humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 48
Ϟ Epitaphe : 08/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Jumelle
Ϟ Crédits : Envy
Ϟ Gagne-pain : AGENTE VIPER : MANTIS

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Mar 24 Nov - 20:26

En fine observatrice qu'elle était – quand on voulait manipuler, l'observation était un atout précieux – Mantis vit dans le regard de son interlocutrice ce petit quelque chose qui indiquait qu'une lumière s'était allumée dans son cerveau et que des rouages venaient de s'enclencher. La Viper ne s'en inquiéta pas. La femme pouvait très bien comprendre qu'elle était manipulée, elle ne pourrait pas échapper à ses phéromones. Personne ne le pouvait. La seule personne à avoir pu résister et se reprendre était Shadow. Et sa vis-à-vis n'était pas son frère. Si Mantis lui demandait si elle savait quelque chose à propos des implants d'Hypno... elle serait forcée de répondre.

D'ailleurs, en parlant de réponse, l'inconnue confirma ce qu'avait supposé la Viper. Elle était bien dans le métier. Mantis fut à peine surprise de l'apprendre La femme paraissait étrange pour une scientifique ou médecin mais quand on voyait quels genres de savants fous – notamment Kingsley - travaillaient pour Pinxit Industries... plus rien ne l'étonnait.

Mantis ne releva pas la vulgarité spontanée de la scientifique et but une nouvelle gorgée de son verre. Elle avait d'autres choses en tête... ou plutôt d'autres questions qui exigeaient des réponses.

- Donc vous êtes une scientifique, fit Shasta. Peut-être un médecin ? Où travaillez-vous ?

Au même moment, on annonça la reprise de la conférence. Mantis jura intérieurement. Elle avait besoin d'autres renseignements. Elle pouvait toujours demander à Shadow d'enquêter mais il aurait besoin davantage d'éléments. Notamment un nom. Or, elle n'en avait pas à lui fournir... De quoi la mettre en rogne mais elle ne pouvait faire autrement que de suivre le cortège qui se rendait de nouveau dans la grande salle de conférence. La Viper se réinstalla à sa place et ne lâcha pas du regard l'étrange scientifique.
Mantis resta discrète, évidemment, mais ça ne l'empêcha pas de ne pas perdre de vue la femme inconnue. Elle préférait éviter qu'elle s'en aille avant d'en avoir terminé avec la scientifique... Même s'il y avait peu de chance qu'un nouvel échange puisse se faire. Espérons que Skylar puisse se contenter d'un simple descriptif...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
Je voudrais bien jeter un œil, mais j'ai pas de cadavre disponible...
Ϟ Mensonges proférés : 27
Ϟ Richesses amassées : 35
Ϟ Epitaphe : 23/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Hetienne
Ϟ Crédits : Laughing Octopus - MGS4
Ϟ Gagne-pain : Chirurgien au Chop Lab
Ϟ Liens utiles : Chop chop
Opérations en cours
Registre de patients

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Mer 25 Nov - 7:52

Où elle travaillait... Donc tout le cœur du problème était là. C'était bien un interrogatoire. Elle s'en était doutée, bien évidemment, à un moment ou un autre de la discussion. Quand elle s'était aperçue qu'elle était manipulée, ou par-là. Mais l'orientation de ces questions... Elle allait avoir très très chaud au cul si ça continuait. Et c'était pas exactement une position confortable. Elle ne pouvait pas la laisser apprendre son exercice au Chop Lab (déjà hautement illégal, d'une part), et moins encore son implication dans Hypno. Quand elle y songerait plus tard, elle sourirait d'excitation en songeant qu'il y en avait plusieurs. Et s'il y en avait deux, il y en avait certainement plus. Rien que les possibilités, infinies, étaient un paradis scientifique.

Mais en attendant, elle était juste dans la merde. Si elle rassemblait tous ses souvenirs sur les retours d'expérience des implantés, le Chop jouait clairement dans les plate-bandes de Pinxit, et ça pouvait être très dangereux. Du genre mortellement dangereux. Et Hetty n'avait pas survécu jusque-là pour se laisser tuer maintenant par un conglomérat médical. Elle n'avait jamais travaillé pour eux, fort heureusement, mais elle savait que des dossiers existaient à AMPLib, notamment, sur sa pratique. Ses compétences. Et ses petits défauts. Ils avaient même une évaluation psy complètement bidon.

Pour en revenir à la situation (cette mauvais habitude de digresser ne la sauverait pas, en la circonstance), elle commençait à sentir monter un elle un sentiment perdu depuis très longtemps. Ce qu'elle n'appréciait pas particulièrement. Si elle l'avait enterré, c'était pour une fichue bonne raison. Pour l'instant, ces frissons glacés et cette accélération de son rythme cardiaque n'avaient qu'une explication. La peur. Une peur mêlée de fascination face à cette création superbe, évidemment. Mais l'intérêt scientifique ne la sauverait pas non plus. Aussi, quand le rappel fut battu, elle prit la fuite sans un mot. Paraître lâche était sa dernière préoccupation, très franchement. Qu'ils en pensent ce qu'ils voulaient, tant qu'elle était vivante pour s'en préoccuper...

Elle pénétra donc dans la salle, pour découvrir qu'un confrère s'était installé à côté de l'endroit où elle-même s'était assise pendant la première partie. Elle reprit place à ses côtés et, malgré qu'il ne fût pas particulièrement intéressant, elle échangea quelques théories avec lui, alors que le monologue monocorde se poursuivait sur l'estrade. Elle sortit avant la fin. Si elle restait, elle serait encore à la merci de cette femme. Trop dangereux. Problème étant... Si elle demandait à la bonne personne, ce chacal n'hésiterait pas à lui sortir son CV complet. Petit con. Elle mit longtemps à rentrer, en faisant tours et détours. Pourtant, lorsqu'elle s'appuya contre sa porte, enfin chez elle, ce fut un sourire qui se dessina sur ses lèvres. Il y en avait d'autres...

_________________

Hetienne parle en Capucine : #FF5E4D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méca-humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 44
Ϟ Richesses amassées : 48
Ϟ Epitaphe : 08/09/2015
Ϟ Pseudonyme : Jumelle
Ϟ Crédits : Envy
Ϟ Gagne-pain : AGENTE VIPER : MANTIS

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   Lun 30 Nov - 18:41

Mantis ne fut pas vraiment surprise de voir que la scientifique suspecte se lever avant la fin de la conférence et sortir de la salle. Même si elle s'y était attendu, elle n'en fut pas pour autant ravie... La Viper aurait obtenir plus d'information la concernant. Son nom, par exemple. Elle n'avait même pas réussi à connaître l'endroit où elle travaillait bien que le lui ayant demandé. Shadow allait devoir se débrouiller avec une description physique...

Ou pas ?

Shasta lorgna l'homme avec l'inconnue avait discuté plus tôt. Peut-être savait-il qui était cette étrange scientifique et Mantis pourra l'interroger pour au moins connaître son nom et son lieu de travail.
La Viper attendit donc la fin de la conférence qui se termina assez vite. Shasta se leva et se dirigea en direction de l'homme qui avait eu un échange avec sa suspecte. Dès qu'elle arriva à sa hauteur, elle laissa pour la deuxième fois de la soirée ses phéromones opérer.

- Excusez-moi, fit-elle doucement.

Son interlocuteur se retourna... et reluqua sans vergogne la jeune femme. Un des effets désagréables de son Evolved... Non pas que Mantis n'aimait pas être regardée – loin de là, même – mais quand il s'agissait de gros pervers au ventre proéminent... ça avait tout de suite beaucoup moins de charme.
Elle fut tout de même un peu étonnée que ses phéromones aient agis aussi vite. Probablement que cet homme s'avérait très sensible à leurs effets.

- Oui, madame ? Mademoiselle ? dit-il d'une voix rauque et les yeux brillants.

Pour un peu, il aurait bavé. Mantis dut retenir un soupir. Vraiment, des fois, elle n'avait pas de chance...

- Je vous ai vu parler avec une femme au cheveux argenté, un peu plus tôt. Je crois qu'elle est une scientifique ou alors un médecin. Pouvez-vous me dire qui elle est ? Je suis assez curieuse.
- Oh ! Vous devez parler de d'Hetienne Faraday. Je ne la connais pas vraiment mais il me semble qu'elle est chirurgienne.
- Où est-ce qu'elle exerce ?
- Je ne sais pas vraiment. Comme je l'ai déjà dis, je ne la connais pas vraiment

Tiens ! Tiens ! Mantis avait enfin un élément pour pouvoir retrouver les copies des implants d'Hypno. Elle pourra donner ces infos à Shadow pour qu'il mène son enquête.

Shadow...

Elle adorait son frère mais une part d'elle le craignait. Ou plutôt, elle craignait l'homme qu'il était devenu depuis son retour. Si le mot homme convenait pour décrire la chose froide et sans vie en laquelle il s'était transformée...
Mieux valait qu'elle parle d'abord à Centurion. Ça faisait d'ailleurs un moment qu'elle souhaitait discuter du problème « Shadow » mais sans avoir le courage de le faire. Mantis pourra profiter du fait qu'elle doive lui transmettre les infos recueillis ce soir pour aborder le sujet. Et qui sait, peut-être que lui au moins arrivera à délier la langue de leur frère aîné et le pousser à se confier enfin.

Laissant en plan son interlocuteur sans même le remercier ou lui adresser une phrase de circonstance, Shasta quitta le bâtiment et prit la route en direction de la tour de Pinxit Industrie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je peux toucher votre implant? [PV Shasta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Beth ~ Est-ce que tu peux toucher ton coude avec ton nez ? Ouais ? Bah on s'en fout !
» ATSSOM - je peux toucher ton pénis ?
» Yooohohoohohho ! Puis-je voir votre culotte? [Pv Amy]
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» Quel est votre caractéristique préférée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ Steel & Dust :: 
 :: Newtown
-