Partagez | 
 

 Retour à la lumière [ft. Skylar Kenway]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 209
Ϟ Richesses amassées : 488
Ϟ Epitaphe : 27/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Orphéa
Ϟ Crédits : Orphéa

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
329/3000  (329/3000)

MessageSujet: Retour à la lumière [ft. Skylar Kenway]   Lun 14 Sep - 20:16

    Johanna était dans son lit, la main posée sur son ventre qu’elle caressait doucement, les yeux rivés sur le plafond. Comme tous les soirs depuis qu’on les avait séparé, des larmes silencieuses coulaient sur ses joues. Elle n’allait pas dormir, elle n’y parvenait plus. Chaque fois que le sommeil l’emportait, c’était pour lui faire subir des mauvais rêves à répétition, rêve où elle se revoyait perdre Skylar. Alors elle se maintenait éveillée par la pensée qu’elle pouvait contrôler à sa guise. Elle jouait avec son imagination, redessinait le visage de son Ombre, son corps, n’omettant aucun détail. Elle remémorait son souffle sur elle, voyait des baisers langoureux, se plongeait dans un bonheur qui ne lui appartenait plus.
    Son coeur commença à se serrer. Les images qu’elle créait étaient un mensonge mais elle lui ordonnait de se taire, de se laisser aller.
    Fermer les yeux, croire, voir...

    Un sursaut. Elle était en train de s’endormir, il ne fallait pas, elle devait prolonger cette sensation. Elle avait été incapable de retrouver sa trace même avec l’aide de son père qui avait usé de tous ses liens et tout son talent. Skylar avait disparu de la circulation.
    Ses pensées, plongées dans une énigme qui l’empoisonnait depuis des mois maintenant, finirent par l’obliger à se lever et l’arracher au bras de son Ombre. En silence elle enfila un peignoir et sortir de la chambre sans faire un bruit afin de ne pas éveiller sa colocataire. Elle ignorait même si elle était présente, ne sortant quasiment plus de sa chambre depuis qu’elle avait arrêter de travailler. Ses doigts s’arrêtèrent sur le placard de la cuisine duquel elle sortit un verre qu’elle remplit machinalement de sirop puis de lait. Regardant par la fenêtre, elle récupéra une cuillère et mélangea sa boisson qu’elle porta à ses lèvres. Le goût chatouilla ses lèvres avant même qu’elle ne prenne une seule gorgée, un goût qu’elle n’avait plus eut depuis...
    Sa main lâcha le verre qui se brisa sur le carrelage de la cuisine émettant un bruit épouvantable. Une larme roula le long de sa joue. Du dos de sa main elle l’essuya et Johanna se positionna à genoux afin de récupérer les morceaux de verre. Sa vue brouillée par une nouvelle montée de tristesse, elle ne se rendit compte du verre entaillant la paume de sa main que quand la douleur la lui signala. Elle entre ouvrit les lèvres et regarda sa main blessée un instant. Du sang avait déjà coulé au milieu du verre brisé et du lait rosé. Sans un mot elle se releva et alla à la salle de bain pour nettoyer la coupure.

    Johanna termina son bandage et retourna au salon. Il fallait que son esprit s’occupe, au moins un temps. Sans plus attendre elle se saisit de la télécommande pour allumer la télévision, tout comme elle alluma son ordinateur et la radio. C’était bruyant, mais au moins, ça l’aidait à se reposer un peu. Non sans difficulté en vue de son état de grossesse avancé, elle termina de nettoyer les dégâts. C’était plus facile avec le chaos auditif qui régnait dans la pièce. Elle se sortit un nouveau verre, qu’elle prit soin de remplir avec de l’eau cette fois avant de retourner au salon et se mettre sur le canapé, fermement décidée à s’endormir au milieu de tout ce vacarme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
THE TIMELESS ONE

Ϟ Mensonges proférés : 165
Ϟ Richesses amassées : 316
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Le tiens, le vôtre, le nôtre.
Ϟ Crédits : Blackbird.
Ϟ Gagne-pain : Marionnettiste éhonté d'âmes damnées et écervelées.

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Retour à la lumière [ft. Skylar Kenway]   Lun 14 Sep - 21:25

Il faut être suicidaire ou sacrément con pour mettre la main dans un nid de vipères.
Surtout les vipères noires. En empoigner une, c’est non seulement risquer de se faire mordre par elle, mais aussi par toutes ses sœurettes de mauvaise humeur. Aryan Turner avait fait cette connerie, et il allait le payer un jour ou l’autre…même si les vipères en question lui appartenaient et lui obéissaient au doigt et à l’œil.
Tyndall Kane avait toujours été un sale gosse. L’autorité et lui, ça fait deux…et franchement, en voyant ce que ‘pa avait fait de Sky à cause de son amourette, il y avait de quoi se révolter. Et flipper grave. Sky, lui, avait toujours été…Bah, un genre de fauve. Le genre à filer se planquer dans les ombres, à rôder et à s’isoler. On avait l’habitude de le trouver perché à des endroits improbables, à rêvasser allez savoir à quoi…et celui qui avait le malheur de le faire chier le voyait sortir ses griffes. Sauf que là…il avait changé. Il se cachait, il évitait tout le monde et surtout, il fermait sa gueule. Il n’avait pas prononcé le moindre mot depuis qu’il était revenu de sa mission en France.
Quelle vaste connerie. Franchement, ‘pa se foutait de leur gueule. Tous les Vipers savaient ce qu’il y avait en France, et combien ‘pa était vénère de voir son animal de compagnie se faire caresser par une main carrément plus douce. Chacun avait son avis sur la question, bien que la tendance générale soit à l’indignation. On avait amoché leur frère, et que ce soit de la main de ‘pa ou d’une autre, ça devait se payer.
Neo flippait surtout de recevoir le même traitement. Sa fidélité à Turner était fragile : sa façon de les regarder, de les utiliser comme des putains d’objets…ça le saoulait. Et il était comme ça de nature. Il n’obéissait à personne. Il se mettait seulement « au service » du plus offrant.
Même s’il le faisait flipper, Neo aimait Sky comme un frère. Il avait l’air foutrement plus dangereux, mais au fond de lui, il était apeuré et en morceaux. Un frère voit ces choses-là. Il fallait faire quelque chose…
Tout ce qu’il avait fait, c’était de s’enticher d’une nana. Quand Blayne lui avait raconté l’histoire, Neo s’était tellement marré qu’il avait shut down toute l’électronique du QHS. Il l’a baisée dans la caisse du patron ? Naaan, sérieux ? L’enfoiréééé. Rien que pour cette belle démonstration de culot, il méritait de la revoir.
Il envoya ses Sprites récolter un max d’infos sur elle. Elle avait essayé de se rayer de la carte, m’enfin, on ne cache rien à un technomancien. Trouver sa planque avait été un jeu d’enfant.
C’est donc à sa sauce que Neo décida de hacker son chez-elle où elle se croyait en sécurité : avec grossièreté et nonchalance, comme un mec qui en a absolument rien à foutre et a juste envie de se taper un trip. Allongé sur le sofa de la salle de pause, il lançait et rattrapait une balle de tennis en fixant le plafond. Sa concentration était maximale. Via la Matrice, et avec ce qu’il appelait ses « cheat codes de l’espace » il avait accès à l’ensemble du réseau.
Il ferma les yeux. Nœud N°1 : contrôle total des émissions. La télé grésille et affiche de la neige. Nœud N°2 : contrôle total de la connexion matricielle. L’ordi devient fou, écran bleu et toute la merde qui va bien. La radio grésille aussi, tout est interrompu. Et soudain, les écrans deviennent noirs et affichent les contours blancs d’un grand serpent. Une vipère très énervée qui montre ses crochets. Une vipère qu’Elle connaît bien et a déjà vu tatouée sur le cou d’une certaine Ombre. Elle siffle, l’air méchant. Et aux enceintes de cracher : « La vipère blessée a été rejetée dans le nid. Ses frères et sœurs ne l’abandonneront pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steel-and-dust.forumactif.org
Humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 122
Ϟ Richesses amassées : 166
Ϟ Epitaphe : 22/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Envy
Ϟ Crédits : kim-beurre-lait
Ϟ Gagne-pain : stagiaire à la bibliothèque de Stockbridge

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
227/3000  (227/3000)

MessageSujet: Re: Retour à la lumière [ft. Skylar Kenway]   Mer 16 Sep - 14:02

Un grésillement affreux et tonitruant réveilla Mathilda en sursaut. Grommelant et encore à moitié endormie, la jeune femme sortit son bras de sous la couverture et tâtonna dans le noir dans l'espoir de mettre un terme à cette cacophonie sonore. Malheureusement, elle avait beau essayer d'appuyer sur le bouton de son radio-réveil, les grésillements suivis par des passages musicaux persistaient.

C'est quoi ce délire ?

Râlant, Mathilda se redressa et alluma la lampe de chevet. Un instant, elle cligna des yeux, le temps qu'ils s'habituent à cette soudaine lumière, et passa une main sur son visage. Puis elle s'empara du radio-réveil.

- Bon ! Fit-elle, agacée. Tu me fais quoi, là ?

En voyant qu'il était trois heures du matin, elle maugréa dans sa barbe – qu'elle n'avait pas – et tourna la molette des chaînes radio en espérant tomber sur une qui soit à peu près stable. Mais rien à faire. Toujours ce bruit infâme qui faisait mal aux oreilles.
Soudain, une voix sortie comme d'outre-tombe masqua les grésillements désagréables.

« La vipère blessée a été rejetée dans le nid. Ses frères et sœurs ne l’abandonneront pas. »

Mathilda poussa un cri de surprise et laissa tomber le radio-réveil sur le lit.

- Bordel ! Mais c'est quoi ce délire ? S'exclama-t-elle.

Rêvait-elle ou on était en train de pirater son radio-réveil ? Les enceintes répétaient inlassablement la même phrase : La vipère blessée a été rejetée dans le nid. Ses frères et sœurs ne l'abandonneront pas.
Qu'est-ce que cela voulait dire ? La vipère ? Quelle vipère ? De qui parlait ce message ? Et pourquoi on s'adressait à elle ? Si toutefois, c'était bien à elle à qui était destiné le message...

Mathilda remarqua alors de la lumière qui filtrait par l'espace sous la porte. Comme de coutume, Johanna devait être levée et n'avoir pas réussi à dormir. Rejetant la couverture et abandonnant-là le radio-réveil récalcitrant, la jeune femme quitta son lit et sortit de sa chambre.

- Johanna, est-ce que...

Elle se tut soudainement en voyant l'état de son écran de télévision et d'ordinateur. La forme d'un serpent y était dessinée , l'air étrangement menaçant avec ses crocs bien en évidence. Des enceintes, la même voix émettait son message qui se répercutait en échos dans l'appartement.

- J'hallucine ! lâcha Mathilda.

Ce dessin sur les écrans lui rappelait étrangement quelque chose. Elle l'avait déjà vu une fois mais où exactement, elle n'arrivait pas à s'en souvenir. Elle fixa quelques secondes la représentation de cette vipère – vu le message, ça ne pouvait être que ça – et fouilla dans sa mémoire le lieu et le moment où elle avait fait face à ce symbole.
Puis, comme si une vanne s'était ouverte, ça lui revint brusquement comme un ras-de-marée emportant tout sur son passage.

- Oh merde ! Shadow !

C'était bien sur lui qu'elle avait vu cette image. Il avait la même tatouée sur sa nuque. Mathilda l'avait vu quand il avait débarqué blessé chez Mel, il y a plusieurs jours. Elle l'avait vu pendant qu'elles s'occupaient de le soigner.

Mathilda s'était demandée ce que signifiait ce tatouage et ce qu'il représentait vraiment. Apparemment, il s'agissait d'un signe d'appartenance à Pinxit. Probablement à une élite. Sans doute, une élite dont les membres se considèrent comme des frères et sœurs avec Aryan comme « père ». Elle se rappelait que trop bien du moment où Shadow avait utilisé ce terme pour désigner le chef du Conglomérat et du dégoût qu'elle en avait ressenti...
Il semblerait que les enfants se soient retournés contre le paternel et qu'un des « frères » de Shadow ait décidé de lui venir en aide.

Mathilda partit dans un grand rire nerveux avant de se laisser tomber sur le fauteuil le plus proche. Elle ignorait si elle devait heureuse de voir qu'une lueur d'espoir se profilait pour l'avenir de Johanna et Shadow ou si elle devait sérieusement s'inquiéter pour son amie.

- Johanna, mon amie, avant que tu ne fasses quoi que ce soit, il va falloir que je te dises certaines choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 209
Ϟ Richesses amassées : 488
Ϟ Epitaphe : 27/07/2015
Ϟ Pseudonyme : Orphéa
Ϟ Crédits : Orphéa

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
329/3000  (329/3000)

MessageSujet: Re: Retour à la lumière [ft. Skylar Kenway]   Mer 7 Oct - 16:28

    Impossible de dormir mais au moins, tout ce bruit l’empêchait de penser . Son esprit pouvait rester en veille, sans être perturbé et un semblant de calme l’envahit, précieux. Elle ferma tout de même les yeux, se concentrant sur les sons qui l’entouraient pour mieux lâcher prise. Bientôt elle accoucherait, bientôt elle donnerait vie aux enfants de Skylar et elle reprendrait des forces, pour eux, pour leur famille. et elle ne permettrait pas à Aryan de Turner de lui enlever leur père. Si elle n’avait trouvé aucune information sur ce qui lui était arrivé ou ne serait-ce que l’endroit où il pourrait être, elle se doutait parfaitement que ce qu’on lui avait infligé devait aller au delà de l’entendement et du supportable. Le poing de sa main se serra de colère sur la couette qui la couvrait alors qu’elle restait allongé sur le canapé, ses pensées plus autant au repos qu’avant.
    Je te trouverai.
    Lâchant un soupire Johanna se redressa sur la banquette et fixa l’écran de télévision, continuant à réfléchir à tout et n’importe quoi pour le retrouver. Même si elle avait déjà remué ciel et terre pour savoir où il était, tous les jours, voir toutes les nuis ce qui avait d’ailleurs compliqué sa grossesse, elle continuerait. Résignée, elle s’adossa et leva les yeux vers le plafond plongée dans le fil de ses pensées. Elle fouillerait les maisons une par une dans tout ce fichu pays s’il le fallait. Elle demanderait à d’autres personnes, elle trouverait forcément.

    La jeune femme se leva et retourna dans sa chambre, se dirigeant vers son bureau et en ouvrit un tiroir pour récupérer un dossier. Elle sourit un peu et l’ouvrit, prenant en main une photo de Skylar et de sa mère. Elle avait réussi à obtenir un peu de lui après des mois de recherches, même si elle aurait préféré le trouver lui, aujourd’hui. C’est tout ce qu’elle avait réussi à obtenir et faire parvenir jusqu’à Edimbourg, avec deux trois objets qui leur avait appartenu. Elle saisit un cadre photo et y glissa avec soin la photographie. Elle lui offrirait quand elle l’aurait retrouvé et qu’elle aura été en mesure de l’aider à surpasser ce que Turner avait dû lui faire subir.
    Quelque chose attira son attention au salon. Un son ou plutôt l’absence du son de l’émission qu’elle avait mis à la télévision. Intriguée elle se leva et s’approcha de l’écran qui n’affichait plus que de la neige entre deux grésillements. Son regard alla sur sa droite, en direction de l’ordinateur sur la table basse dont l’écran devint bleu. Puis se fut la radio derrière elle qui commença à grésiller.

    «Qu’est-ce que...»

    Elle ne finit pas sa phrase que les écrans devinrent noirs, pour finir par afficher en blanc les contours d’une vipère montrant ses crochets. Son corps tout entier se figea et elle se précipita vers l’écran, s’agenouillant devant pour toucher la vipère apparaissant sur son écran. Johanna savait ce qu’elle représentait, évidemment et il n’en aurait jamais pu être autrement.

    -Skylar...

    La radio derrière elle la força à tourner la tête et fixer les enceintes.

    « La vipère blessée a été rejetée dans le nid. Ses frères et sœurs ne l’abandonneront pas. »

    Son coeur s’arrêta une seconde et elle se redressa, sans faire attention à la voix de Mathilda ou sa présence derrière elle. Du moins... Jusqu’à ce qu’elle prononce un certain nom. «Shadow» résonna dans ses oreilles et elle fit face à son amie.

    -Qu’est-ce que tu viens de dire?

    Mathilda était assise, et son rire nerveux ne lui échappa pas. Elle se demanda ce qu’il signifiait. Elle connaissait. Bon elle ignorait totalement que son amie et le père de ses enfants avaient un lien mais elle n’avait jamais non plus évoqué son nom.

    -Johanna, mon amie, avant que tu ne fasses quoi que se soit, il va falloir que je te dise certaines choses.

    L’attention de Johanna retourna à l’écran et attentivement elle continuait à porter l’oreille à la radio, attendant une suite éventuelle au message, qui lui permettrait de le retrouver et de l’aider. Elle stoppa Mathilda d’un geste de la main. La dernière chose dont elle avait envie, c’était de louper le moindre des indices qu’on pourrait lui offrir.

    -On parlera quand l’appart ne sera plus piraté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
THE TIMELESS ONE

Ϟ Mensonges proférés : 165
Ϟ Richesses amassées : 316
Ϟ Epitaphe : 01/06/2014
Ϟ Pseudonyme : Le tiens, le vôtre, le nôtre.
Ϟ Crédits : Blackbird.
Ϟ Gagne-pain : Marionnettiste éhonté d'âmes damnées et écervelées.

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Retour à la lumière [ft. Skylar Kenway]   Lun 19 Oct - 17:11

Headshot.
Le visage du jeune Viper se fendit d’un sourire en coin. Via la webcam dernière génération de l’ordinateur, il ne ratait rien de la scène. En des mois de silence radio, c’était la première fois qu’il revoyait miss Harlow. Elle était toujours d’une beauté à en faire se damner un Viper (oh wait…) malgré la maigreur qu’entraîne le chagrin et la déformation que subit toute femme enceinte. Neo en fut surpris : Shadow, père ? Sérieux ? Oh merde… Si surpris qu’il en fit tomber sa balle en jurant. Reste concentré bâtard, c’est pas le moment.
Sa façon de communiquer s’inspirait d’un vieux film geek des années 2000. Une affaire de robots extraterrestres. Il utilisait des répliques de film ou des séquences radio et les assemblait, formant ses propres phrases. C’était là une sécurité élémentaire : s’il s’était mis à causer directement, l’un des bâtards de ‘pa l’aurait forcément allumé. Et un séjour en France, ça le tentait moyen.
Shadow était en vie. La miss l’avait compris. Maintenant, il fallait la ramener à lui…et ça, ça allait être autrement compliqué. Elle devait le savoir.
…battu, il se soumet.
La bête acculée est plus dangereuse que jamais.

Se rendant compte qu’il allait devoir piéger Shadow, Neo se mordit la lèvre inférieure. Merde, c’était clairement trahir ‘pa. Toucher à l’Ombre d’Aryan Turner, c’était toucher à Aryan Turner lui-même. Cela dit, c’était trop tard. Il allait devoir se démerder.
Tu le retrouveras là où vous vous êtes rencontrés.
A minuit.
Je te donne deux jours.

Et tout s’arrêta. L’ordinateur, la télé, la radio…shutdown absolu. Le silence qui succède au cataclysme s’imposa, si pesant et foutrement tangible. Neo avait parlé, et il ne recommencerait pas. Il était un Viper, et les vipères ne mordent qu’une seule fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steel-and-dust.forumactif.org
Humain
avatar
Ϟ Mensonges proférés : 122
Ϟ Richesses amassées : 166
Ϟ Epitaphe : 22/08/2015
Ϟ Pseudonyme : Envy
Ϟ Crédits : kim-beurre-lait
Ϟ Gagne-pain : stagiaire à la bibliothèque de Stockbridge

Behind the Mirror
Ϟ Maestria:
Ϟ Murmures infondés:
Ϟ Réputation:
227/3000  (227/3000)

MessageSujet: Re: Retour à la lumière [ft. Skylar Kenway]   Mer 21 Oct - 15:54

-Qu’est-ce que tu viens de dire?
- Quoi : qu'est-ce que je viens de dire ? Shadow ?

Mathilda fixait Johanna qui faisait face à la télévision affichant la vipère. Assise sur le fauteuil, la jeune s'apprêtait à ajouter quelque chose comme : oui, je connais le père de tes enfants ; mais se ravisa quand son amie, concentrée à nouveau sur l'écran plutôt que sur elle, lui demanda de se taire.
La jeune femme ne put que ressentir un soulagement en la voyant avec un regain de vitalité face à la perspective d'avoir des nouvelles de son homme. Johanna était comme restée apathique durant tant de mois que Mathilda avait sérieusement craint pour sa santé. Pas forcément physique car Johanna avait pris grand soin de manger ce qu'il fallait et correctement, d'aller voir les médecins dans le but de se préserver pour ses enfants à venir. En revanche, psychologiquement, c'était une autre histoire. Et Mathilda ne pouvait que comprendre et n'avait pas embêté l'ex-puriste. La forcer à se confier n'aurait pas été productif. Il fallait que ça vienne d'elle.
Mathilda garda donc le silence et attendit la suite du message avec presque autant d'impatience que Johanna. Elle-aussi s'inquiétait pour Shadow et voulait lui venir en aide. Savoir qu'un des frères de l'agent de Pinxit compter entrer en action avait quelque chose de rassurant. Au moins, elles avaient un allier.

…battu, il se soumet.
La bête acculée est plus dangereuse que jamais.


Mathilda faillit pousser une exclamation ironique. Plus dangereuse que jamais, c'était le moins qu'on puisse dire... Elle se rappelait que trop bien sa réaction quand Mel avait provoqué Shadow. Il avait été à deux doigts de la tuer. Cette scène, Mathilda la garderait en mémoire comme étant la preuve que Shadow allait être très difficilement sauvé. Si toutefois, il y avait encore la possibilité de le faire...
La suite du message fut un lieu, une heure et un jour. Puis... tout s'arrêta aussi soudainement que c'était arrivé, apportant un étrange calme dans le séjour de l'appartement. Un silence pesant comme après un raz-de-marrée, une tempête ou n'importe quelle catastrophe naturelle.
Johanna continuait de fixer l'écran, sans rien dire.
Ce fut Mathilda qui parla la première.

- Il va falloir que tu sois très prudente quand tu iras là-bas. En particulier avec Shadow. Il risque d'être le premier danger que tu devras affronter.

Ce n'était pas pour la décourager. Au contraire. Elle était la première à vouloir que Johanna et Shadow se retrouvent ! Mais elle ne serait pas une amie digne de ce nom si elle ne lui parlait pas des risques qu'elle encourra.

- Et avant que tu me poses des questions... Oui, je connais Shadow. J'ai bien vu que ça t'avait surprise. C'est un ami que j'ai rencontré lors d'une de mes escapades à Sighthill. Même si, en vérité, je ne sais pas grand chose de lui à part qu'il est un agent de Pinxit Industrie, son nom de code, qu'il aime fumer et boire du Whisky, et qu'il est américain.

Mathilda jeta un regard à l'écran à présent noir.

- La personne qui vient de nous contacter... enfin de TE contacter, a entièrement raison quand elle dit que Shadow est plus dangereux que jamais. Je l'ai vu il y a quelques jours. Je ne t'en ai pas parlé parce que je ne voulais pas t'apporter d'autres sujets d'inquiétude.

Elle eut un silence en ne sachant pas trop comment décrire ce qui s'était passé chez Mel.

- J'ignore exactement ce qu'on a pu lui faire mais c'est suffisamment grave pour qu'il soit devenu une bête totalement soumise à Aryan Turner. Si cet enfoiré venait à lui ordonner de te tuer ou de tuer vos enfants... je ne serais pas surprise qu'il obéisse.

Tout comme il était possible qu'il n'en fasse rien, en vérité. Qui pouvait le savoir ? Mathilda espérait que Shadow avait encore suffisamment d'emprise sur lui-même pour ne pas commettre l'irréparable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retour à la lumière [ft. Skylar Kenway]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour à la lumière [ft. Skylar Kenway]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ Steel & Dust :: 
 :: Newtown
-